Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

2 Pages  1 2 > 
Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Le Duché de Frontenex
Etienne, Duc d'Aquitanie
post May 10 2007, 04:17 AM
Message #1


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



Bon, je donne la tendance Campagne Estivale dans cette Section as well.
Donc petite explication : tout sujet posté dans la Section "Fluff Perso & Récits" et tagué de "[CE2007]" sera, pour les joueurs, une description fluffique de leur Royaume (d'où il vient, les figures importantes du Royaume, le style de mythologie et les origines des tendances du Royaume (mythologie aztèque ?), les relations qu'il entretient avec le reste du monde, etc.), et pour les organisateurs, soit une description du fluff du Royaume (comme décrit ci-dessus), soit des informations générales concernant le monde dans lequel se déroule la Campagne (une Chronologie, que je vais d'ailleurs reposter bientôt et la compléter en fonction du temps que j'ai, les relations entre peuples, la création de certaines races, des batailles majeures, etc.).
Je commence donc par donner l'exemple (facilement, je l'avoue), en repostant ici le début de mon propre Royaume, les figures importantes de celui-ci (liste non exhaustive que je vais compléter), et la tendance générale.

Le Duché de Frontenex

Figures importantes

Étienne d'Ys, Duc de Frontenex.
Étienne porte parti au 1er d'azur à deux fasces d'or, la première potencée, la seconde contre-potencée, au 2nd d'argent semé de fleurs de lys de sable, sur le tout au dragon de sable lampassé de gueule, armé d'or.
Le Duc Étienne est l'antithèse de ce à quoi on est en droit de s'attendre de la part d'un noble. Désirant avant tout améliorer la condition de son Duché et de ses habitants, il favorise l'émancipation des paysans, construisant des écoles, des moulins et d'autres infrastructures visant à développer leur niveau de vie. Grand partisan de la fauconnerie, le Duc est également un redoutable jouteur, doublé d'un combattant de talent.
Joindre les rôles de Duc et de Chevalier du Graal n'est pas une chose évidente, et Étienne n'échappe pas à la règle, c'est pourquoi il consulte souvent Constance d'Aster sur la marche à suivre pour ne faillir à aucun de ses devoirs.
De premier abord assez peu chaleureux, quoiqu'aimable, le Duc se rélève être pour ceux qui le connaissent un tant soit peu une personne sociable, cultivée et prête à s'engager pour les causes en lesquelles elle croit.

Saint-Juste du Thief d'Arque, Chevalier Éternel.
Saint-Juste porte coupé, au 1er du coupé tiercé en pal, au 1er fascé d'argent et de gueules, au 2nd d'azur semé de fleurs de lis d'or, brisé d'un lambel de gueules, au 3ème d'argent à la croix potencée d'or cantonnée de quatre croisettes du même, au 2nd du coupé parti, au 1er d'azur semé de fleurs de lis d'or à la bordure de gueules, au 2nd d'azur semé de croix d'or recroisetées et à pied fiché, aux deux bars adossés en pal du même, sur le tout d'or à quatre pals de gueules.
Le Chevalier Éternel a la charge de veiller sur les portes d'Ys. Il s'agit d'une responsabilité importante, que Saint-Juste prend très à coeur. Personnage distant et peu chaleureux de premier abord, Saint-Juste est considéré comme l'un des meilleurs bretteurs du Duché, compétence de choix lorsqu'on choisit d'endosser le rôle de Chevalier Éternel.
Saint-Juste était parti en quête du Graal peu avant son rappel et sa nomination à ce poste, et c'est pour lui une tâche difficile que de compiler à la fois de rôle de gardien des portes et celui de Chevalier de la Quête. Membre de l'Ordre de la Croix Fendue, Saint-Juste a dû longtemps échanger avec Constance d'Aster, ceci afin de pouvoir poursuivre sa quête malgré sa tâche.

Reynald le Sec, Comte des Marches du Sud.
Reynald porte d'hermine à la fleur de lis de sable, à la traverse de gueules brochant sur le tout.
Reynald est le partisan le plus farouche des privilèges de la noblesse au sein du Duché. Fier et orgueilleux, il n'a que mépris pour les paysans du Royaume. Au combat, il est suivi par les Chevaliers qui lui sont fidèles et qui partagent ses idées. Utiliser des paysans pour endiguer des assauts ou servir d'appât ne le dérange pas, il prend même une certaine satisfaction à envoyer ses gueux se faire massacrer.

Frédéric le Borgne, Aîné Trégascon.
Frédéric porte d'azur au poisson d'argent en fasce, accompagné de deux fleurs de lis d'or, l'une en chef, l'autre en pointe, et adextré d'une demi-fleur de lis du même, défaillante à senestre, au chef d'hermine, soutenu d'or.
Le titre d'Aîné Trégascon est une tradition remontant à la création du Duché. Alors même que Gabriel devenait le premier Duc de Frontenex, son frère aîné, Joannes, combattait afin de permettre à son frère d'organiser le Duché et de le défendre, tant sur le plan militaire que politique. De nos jours, le titre d'Aîné Trégascon est attribué à un chevalier expérimenté qui peut prendre la tête du Duché, dans le cas où le Duc perdrait la vie.
Frédéric perdit un oeil en combattant les Skavens il y a de cela une vingtaine d'année. Chaleureux, Frédéric sait mettre en confiance les chevaliers partout où il va, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a été choisi comme Aîné Trégascon. Amateur de bons vins et de belles femmes, Frédéric est un bon vivant qui sait diriger les hommes et les inspirer.

Constance d'Aster, Prophétesse de la Dame.
La Prophétesse de la Dame a pour rôle de couronner le Duc si son prédécesseur vient à mourir, ainsi que de conseiller les dirigeants du Duché dans le domaine spirituel. La Prophétesse actuelle est Constance d'Aster. C'est elle qui a couronné Étienne, elle a également, comme toutes les Prophétesses, un important pouvoir politique au sein du Duché ; à même d'ordonner au Duc de lever une armée, ses décisions ne sont pas à prendre à la légère, puisqu'elle peut en cas de problème déchaîner les éléments sur ses adversaires.
Belle autant qu'impétueuse, Constance n'en demeure pas moins une femme fière, peu encline à se voir contestée, ce qui peut parfois lui porter préjudice.

Ystelle de Cala, Suivante de la Dame.
Cala n'est pas vraiment reconnue comme une ville particulièrement sanctifiée, c'est pourtant en ce lieu que naquit il y a de cela quelques dizaines d'années Ystelle, destinée à servir la Dame.
Très ombrageuse, Ystelle maîtrise les forces telluriques, puisant dans sa foi en la Dame les forces nécessaires pour écraser ses ennemis. Chose rare dans le Duché, Ystelle n'est pas officiellement la compagne d'un chevalier, ce qui ne l'empêche pas de s'assurer l'admiration de nombreux nobles à la cour de Saint-Michel-en-Roc, où elle réside.

Céleste de Montorques, Suivante de la Dame.
Céleste était prédestinée à devenir une Suivante de la Dame. Dès son plus jeune âge, elle remettait toute sa confiance en la Dame pour préserver son quotidien, acceptant sans faillir le fardeau qui lui incombait. Le jour de sa rencontre avec Constance, elle eut un malaise, qui se révéla être une manifestation de la Dame du Lac. Emmenée par Constance dans les massifs escarpés du Duché, au milieu des antiques cercles de pierre protecteurs, Céleste a appris à maîtriser le potentiel qui sommeillait en elle, domptant la fureur des esprits sauvages qui habitaient les étendues désertes de montagne et les apprivoisant pour s'en faire des alliés

Maître Troëc'h, Bailli du Duché.
Maître Troëc'h est un homme assez âgé, qui n'en demeure pas moins robuste. Il est chargé de la gestion logistique du Duché, et doit rendre des comptes au Duc. Apprécié des paysans, il s'est attiré l'inimitié de Reynald, en particulier par ses propositions visant à autoriser les paysans à disposer d'hôpitaux. La création d'écoles dans le Duché pour les gueux est également son fait, c'est en effet lui qui a suggéré ces chantiers à Étienne pour améliorer le niveau de vie des paysans du Royaume.
En outre, Troëc'h est chargé de l'organisation et du correct déroulement des joutes qui sont régulièrement organisées dans le Duché. C'est là une lourde tâche, car i est fréquent que des étrangers participent à ces joutes, ce qui implique que des dispositions adaptées à ces invités doivent être prises.

Gilles le Fouailleur, Garde-Chasse du Duché.
Gilles est un ancien éclaireur, promu au rang de Garde-Chasse par Maître Troëc'h. Il a la responsabilité du correct approvisionnement des bourgades les plus reculées du Duché, et est le relai de l'autorité de Maître Troëc'h dans ces mêmes bourgades. C'est également lui qui est responsable du développement de la fauconnerie au sein du Duché, chose à laquelle le Duc tient tout particulièrement.


Tendance et origines du Royaume

Je veux que mon Royaume soit basé sur un mélange de chevalerie arthurienne et française et de traditions celtes. J'étais déjà parti sur cette idée l'été dernier, mon séjour en Irlande m'a conforté dans l'idée que c'est quelque chose qui me plaît. Je vais donc développer un peu le côté celte de mon Royaume, avec notament l'apparition des druides-forgerons dans les montagnes à l'Est de mon Royaume.
J'espère pouvoir bietôt créer des règles pour ces druides-forgerons (que je veux comme une alternative plus fluff qu'intéressante aux personnages et troupes de mon Royaume).
Avec peut-être également l'adjonction d'un Clan de Centaures à celui-ci, mais dans le cas où ceux-ci combatteraient dans une bataille, la présence de Chevaliers serait très limitée (pour l'équilibre d'une part, et pour le fluff d'autre part).

Mon Royaume est un royaume d'explorateurs et de diplomates (ou s'efforce de l'être smile.gif), je voudrais créer une Fédération du Commerce (eh oui, j'ai pas encore abandonné), qui puisse permettre aux plus petits joueurs d'avoir accès aux Ressources nécessaires à leur développement.
J'espère pouvoir implanter des Comptoirs dans le monde entier, ce afin de pouvoir commercer avec les joueurs, mais également afin de pouvoir servir d'intermédiaire de transaction entre des joueurs trop éloignés entre eux pour pouvoir commercer directement. J'ai également bon espoir de pouvoir implanter une colonie un peu plus importante qu'un simple Comptoir de Commerce dans une endroit de la carte où j'aurais un peu plus de palce pour pouvoir m'étendre, ma progression au centre étant bloquée par des voisins avec lesquels j'ai des ententes cordiales.

C'est tout pour l'instant, je sais pas quand j'aurais le temps de continuer sur le mien, mais j'espère pouvoir trouver de nouveaux sujets. Il suffirait pour commencer pour chaque joueur de copier-coller le fluff de l'an dernier dans un nouveau sujet, en mettant de nouvelles précisions si vous avez le temps l'inspiration et l'envie.

A vos claviers !

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post May 16 2007, 05:41 AM
Message #2


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



Langue du Duché de Frontenex : l'ystel.
Monnaie : la Couronne frontenoise.

user posted image Capitale du Royaume : Ys

C'est une grande ville thermale et une grande place de marché pour tous les produits agricoles de la vallée fertile de la Geal Clàrsach, c'est aussi une puissante forteresse. Elle est située au confluent de la Geal Clàrsach et de l'Aosda, mais sa taille fait qu'elle s'étend jusqu'au pied des montagnes.

Installée au pied de l'Entaille, la puissante forteresse qui protège la cité domine les environs. Ys est parfois appelée la Cité des Quatre Vents pour sa position prédominante au sein du commerce mondial : malgré le fait que l'Entaille bloque la cité par le Nord, la montagne n'est pas difficile à contourner, et Ys sert de relai terrestre très efficace à la gigantesque plateforme de commerce qu'est Espérance - Le Cap : en effet, cette dernière étant située sur une île dans les Mers du Sud, les marchands des Mers du Nord devraient affrêter des navires afin de faire voile vers la cité, ce qui serait très coûteux. La présence d'une cité et d'un axe de commerce tel qu'Ys évite ce désagrement : de nombreuses navettes quotidiennes entre les deux cités (certaines de la taille d'un Galion) peuvent être utilisées par les marchands, ce qui leur évite de devoir louer un navire. Cependant, le fait de voyager en commun implique souvent des larcins à bord des bateaux, c'est pourquoi les marchands les plus riches se permettent cependant de louer certains vaisseaux pour leur emploi personnel.
Mais Ys est encore plus célèbre pour les nombreuses sources et établissements thermaux dont on dit que les eaux vaporeuses ont des propriétés magiques. Ys se situe sur les pentes douces des collines de la rive est du fleuve. La rive sud ouest, au-delà de la jonction entre la Geal Clàrsach et l'Aosda, abrite une zone de taudis insalubres, de zones dockaires, d'innombrables refuges pour des pauvres : des hors-la-loi. En vertu de la présence des "saunas naturels", la cite intra-muros est remarquablement propre. La plupart des grandes maisons ont leur propre source d'eau chaude, dans les fondations, ainsi que l'alimentation en eau. Ce flot constant disperse l'air vicié et les effluves malsains qui sont généralement associées a une cite portuaire médiévale. Des conduits souterrains amènent l'eau des sources dans le fleuve et cet apport constant de chaleur élève la température de la Geal Clàrsach à tel point que de la vapeur s'en dégage à certains endroits.

user posted image Saint-Michel En Roc

Enorme forteresse, c'est une des plus importantes places fortes du Duché. Sa position lui permet de contrôler la voie la plus courte entre les Mers du Nord et du Sud.
Plus une forteresse qu'une cité, la principale source de revenu de Saint-Michel en Roc est la guerre. Presque tous les habitants vivent de commerce basé sur la vente d'armes et d'armures. "Comme de l'acier de Saint-Michel" est d'ailleurs une expression courante dans le Duché pour désigner quelque chose de fiable.
Saint-Michel en Roc possede deux ports militaires affiliés : Sgitheanach, au Nord, et Portora au Sud. Ces ports ne sont pas equipés de chantiers de construction, bien qu'une extension des deux structures soit a l'étude afin de pouvoir servir plus efficacement aux escadres du Duc.
Sgitheanach est réputé pour la qualité de son foghar (variété de whisky), alors que les équipes d'aviron de Portora sont célèbres dans tout le Duché, et même au-delà.
Cependant, c'est pour la fonderie que les deux villes sont le plus réputées : les bouches de canons à tête de dragon de Sgitheanach ont permis a mainte reprises la victoire des flottes frontenoises, et la qualité et la solidité des systèmes de transmission de Portora ont fait sa renommée dans le monde entier, à tel point qu'il s'agit d'une pièce de choix dans les marchés specialisés d'Ys et d'Espérance - Le Cap. Des convois hippotractés partent régulièrement de Saint-Michel en Roc vers Ys, et l'arrivée dans la capitale de l'un de ces convois est généralement saluée par la Garde de la Porte de la Monadh.
Les fonds investis dans la cité dernièrement par le Duché seraient consacrés au développement des infrastructures maritimes méridionales et septentrionnales, mais devraient surtout servir à la construction d'un large canal reliant les Mers du Nord aux Mers du Sud. Le canal serait creusé le long de la forteresse, ceci afin de garder le passage le plus direct sous le contrôle du Duché.

Titi

Ce message a été modifié par Etienne, Duc d'Aquitanie - Jun 20 2008, 05:43 PM.


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post May 26 2007, 12:42 AM
Message #3


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Espérance - Le Cap

Premier centre de commerce du Royaume, il s'agit d'une des villes les plus importantes de tout le bassin des Mers du Sud. Construite entre deux îles de l'Archipel des Etoiles, la Cité est reliée par un gigantesque pont à haubans, soutenu par huit piliers d'une centaine de mètres de haut. Ce prodige d'architecture est largement hors de la portée des humains, c'est pourquoi on soupçonne une origine elfique ou naine à la construction.
La cité vient en fait du comptoir commercial d'Espérance, nommé ainsi d'après les explorateurs au vu des ressources qu'offrait la crique abritée dans laquelle ils s'installèrent.
Après les fréquents raids de pirates sur la colonie frontenoise, une forteresse fût bâtie au Cap d'Amac'heia. Le pont fût par la suite rénové et nettoyé pour permettre le passage de plus imposants transports, et la cité d'Espérance devint peu à peu un important carrefour de commerce pour les Mers du Sud, malgré sa position un peu excentrée. Quarante-trois ans après l'établissement d'Espérance, une nouvelle extension à la cité fût inaugurée de l'autre côté du pont, un prélude aux importants développements qui devaient avoir lieu par la suite. A un moment donné, la cité était tellement développée qu'elle entourait la forteresse du Cap, ce qui fit que la cité fût rebaptisée Espérance - Le Cap.

Titi - A suivre...


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post May 27 2007, 06:48 PM
Message #4


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Le Krak des Templiers

Comme son nom l'indique, il s'agit en fait d'une cité forteresse, fourmillant de chevaliers. Elle abrite notament les Ordres de la Croix Fendue et du Gerfault Renversé, les deux plus célèbres Ordres de Chevaliers de la Quête du Duché.
Plus grande place militaire du royaume, il est fréquent que le Krak des Templiers reçoive des demandes d'aides de la part des villes les moins bien défendues. Renommé pour la qualité de l'entraînement de ses soldats (qu'ils soient chevaliers ou gueux), le Krak maintient en permanence une force militaire active.
Cette orientation particulière de la cité fait que le commerce n'y est que très spécifique, de même que le développement de l'agriculture et de l'industrie : les champs produisent l'avoine nécessaire aux chevaux, l'artisanat, tout comme celui de Saint Michel en Roc, est presque exclusivement orienté vers la fonderie et la forge, et le commerce avec les autres cités consiste principalement en l'achat des pièces de viandes et du vin pour les très nombreux chevaliers qui composent la population.

user posted image Cala

Cala, la ?Mystérieuse Cité de Frontenex?, est ainsi surnommée à cause des phénomènes inexplicables qui s'y déroulent de manière quotidienne. Il n'est pas rare de retrouver un objet à un endroit où on ne l'avait pas laissé, des outils abandonnés graisseux sur le sol, ou que des panneaux indiquant les directions soient soit déplacés, soit positionnés différement. Il n'est pas non plus rare d'entendre la nuit des bruits ordinaires, tels que des grattements ou le bruissement d'animaux sauvages, retentir avec des sonorités étranges, amplifiés et déformés par le vent et les éléments.
En résulte une peuplade aguerrie, habituée aux phénomènes inexpliqués, et qui a choisi de les considérer comme une attribution naturelle de leur environnement plutôt qu'une quelconque forme d'esprit malin cherchant à leur nuire. En effet, il se révèle que ces phénomènes inexpliqués sont rarement néfastes, aussi nuisibles que pourraient l'être les dégâts causés par des jeux d'enfants.
Néanmoins, cette situation fait que les vocations de Servantes de la Dame du Lac et de frères au sein des Ordres Monastiques sont très fréquentes dans cette région : nombreuses sont les petites gens à trouver des réponses à leurs interrogations dans les écritures du Clergé, et il est toujours plus aisé d'avoir un proche dans les Ordres pour les expliquer.
D'un point de vue économique, Cala est une importante scierie doublée d'un centre d'abbatage d'arbre, ce qui rend sa position dominante en ce qui concerne l'approvisionnement des chantiers navals du Duché.

user posted image Kernosc'h

Située sur la côte, dans la partie la plus méridionale du Duché, la ville de Kernosc'h est de ce fait très exposée au soleil. Les filles y ont la réputation d'y être parmi les plus belles du monde. Le principal problème de la cité est lié à cette réputation justifiée : appelée ?Kernosc'h la Chaude? dans les milieux populaires, la cité est célèbre pour la prostitution qui y règne. On prétend que près de 17000 âmes de la cité vendraient leur corps, soit pour survivre, soit pour s'enrichir. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir dans les quartiers les plus chics de la cité, des calèches aux vitres fumées, roulant vers des hôtels particuliers dont les chambres sont spécialement aménagées pour accueillir des hôtes sur de courtes durées (la durée moyenne d'un séjour dans ces chambres variant entre 20 minutes et 24 heures).Si la prostitution y est si fréquente, c'est que
la réputation de beauté des filles est justifiée : il est régulier de trouver même pour des prix très modestes _ tels que les salaires d'un marin _ des prostituées d'une très bonne qualité.La rue du Saint Sceau est en particulier renommée comme la rue où l'on peut tout trouver en matière de fantasmes et de filles, pour peu bien évidement, qu'on soit prêt à en payer le prix.
Il va sans dire que le commerce qui y est lié est énorme : les marchandises de luxe, bijoux, sous-vêtements et parfums viennent des quatre coins du monde et sont consommées en grande quantité, tant par les femmes qui s'en parent que par les hommes qui les achètent en paiement des charmes des plus belles femmes du monde. Ce commerce de produits de luxe s'accompagne bien souvent de vente de drogue. Et si la milice de la cité ferme en général les yeux sur la prostitution (le gouverneur ayant lui-même une dizaine de favorites), le commerce de drogue est très sévèrement réprouvé.
Egalement connue sous le nom de ?Cités des Âmes Perdues' ou ?Cité de la Dépravation' au sein du clergé frontenois, la cité a été depuis longtemps fuie par les membres des Ordres et du Clergé. Il y est cependant fréquent d'y recontrer des femmes et hommes vêtus de manière cléricale, bien que leurs intentions soient la plupart du temps beaucoup moins pieuses que les hommes de foi du continent...

Titi

Ce message a été modifié par Etienne, Duc d'Aquitanie - Jun 16 2007, 03:34 PM.


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post May 30 2007, 02:51 AM
Message #5


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Montorques

La ville prospere de Celis-le-Pic fut developpee autour d'un comptoir de commerce bati sur ce qui allait devenir une importante carriere de granite. La ville comptait alors de nombreux marchands et des soldats habitues a combattre a pied au milieu des montagnes. Suite a la deferlante d'une horde d'orques, la ville fut pillee, et conquise par le Seigneur de Guerre Grarfulk le Brutal. A la suite de plusieurs annees de campagnes, les orques furent repousses et la cite reprise.
A la suite de cet incident, la ville fut partiellement rasee par les troupes du Duc, avant d'etre entierement rebatie et rebaptisee Montorques.
Aujourd'hui encore, la ville est un imposant centre de production de granit, meme si son developpement comme carrefour de commerce a ete enormement freine par l'invasion orque et sa conquete. Des carrieres de marbre ont egalement et recement ouvertes, et la qualite de celui-ci assure que la ville ne soit pas en manque de matieres premieres a exporter.

user posted image Saint Michel des Ames

Saint Michel des Ames, ou la "petite Michele", comme on surnomme la ville (en reference a la grande cite militaire de Saint-Michel-en-Roc), est coustruite au milieu des marais, au sud du Krak des Templiers.
Pratiquement colle contre la ville se trouve la bastide du Pelley, qui se trouve en fait etre l'ancien emplacement de la cite. Cet emplacement d'origine fut abandonne a la suiet d'une epidemie de Peste Noire, pour favoriser un developpement plus dans les terres, mais surtout situe sur les routes de commerce entre le nord et le sud de la peninsule. Cette Bastide est maintenant utilisee comme garnison et centre de peche maritime de Saint-Michel des Ames.
La ville est renommee pour la qualite de sa peche, la piscrisse et le saumon d'or etant des mets de choix pour la noblesse. Un procede de refrigeration garde secret au sein de la cite permet aux poissons d'arriver jusqu'a des cites aussi eloignees qu'Ys en etant d'une fraicheur assez deconcertante apres un voyage d'une telle longueur. Mais un tel raffinement a un prix, et rares sont ceux a pouvoir se permettre l'achat de piscrisses de Saint-Michel des Ames.
La salicorne y est sinon reputee, et la duree de conservation de ce produit en fait un met tout a fait plus abordable pour la bourgeoisie et la petite noblesse du Duche.

user posted image Ire l'Esprit

La petite ville d'Ire l'Esprit est en fait plus grande en realite que ce que ne laisse supposer sa surface intra-muros, puisqu'elle est egalement construite sur plusieurs ilots tres proches de la cote. Comme la ville s'ouvre sur une mer interieure plutot que directement sur les grands oceans des Mers du Sud, les tempetes y sont plus rares, bien que le ressac soit etonament fort sur les cotes. La trescule, petit poisson au corps allonge, y est pechee quotidiennement. Ce poisson a ceci de particulier qu'il a un gout amer une fois les ecailles retirees, ce qui fait qu'il faut tout le talent d'un chef resipirite pour la preparer en un bon plat. L'usage de la salicorne achetee a Saint Michel des Ames contribue d'ailleurs grandement a en ameliorer le gout.
Mais le produit le plus celebre de la cite-archipel est sa production de satefolghar, un alcool fort dont les meilleurs futs proviennent de la cote. La tres haute qualite de cet alcool assez particulier est renomme pour la technique de production employee : la plupart des distilleries sont en fait installees au bord de la mer, sur un cote ouvert aux embruns, et les futs dans lesquels l'alcool est mis a fermente sont disposes dans d'immenses hangars ouverts aux vagues. Ce procede associe a la force de la mer en ces lieux assure que les tonneaux d'alcool sont perpetuellement frappes par les vagues, leur donnant petit a petit une saveur particuliere liee a la mer.

Titi - Courage, plus que 72...

Ce message a été modifié par Etienne, Duc d'Aquitanie - Jun 14 2007, 03:49 AM.


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post May 30 2007, 03:55 AM
Message #6


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Corindon Ensanglante

Le Corindon Ensanglante est une ville principalement orientee vers l'orfevrerie et le travail des pierres precieuses. Son nom n'a rien de militaire, il provient en fait du nom de la plus fameuse pierre precieuse extraite et travaillee dans la region, le corindon, donc la variete de la meilleure qualite possede une couleur rouge sang. Le Corindon possede de nombreux accords commerciaux avec Saint Michel en Roc : l'imposante cite, meme si elle reste avant toute une place forte entierement militaire, est cependant d'un tres grand interet pour la cite des orfevres ; les forges et la qualite des produits de Saint Michel sont renommes dans le monde entier, il est donc normal que les artistes sculpteurs coredaliens aient recours aux services des forgerons de Saint Michel pour forger leurs outils. On trouve d'ailleurs regulierement des sculpteurs cherchant a innover faisant le voyage vers Saint Michel en Roc pour trouver un forgeron pret a realiser les outils concus sur le papier par ces artistes.
Situee sur un plateau bas assez peu fertile, la cite se repose presque exclusivement sur ses exportations pour permettre sa survie. Etant donne la nature des produits exportes, il n'est pas une chose difficile de bien manger au Corindon Ensanglante.

user posted image Pic d'Albatre

Cette cite est contruite a flanc de montagne, et en partie creusee a meme la roche comme une extension des reseaux de galeries souterraines qui ont ete creusees il y a de cela fort longtemps. Tout comme Montorques, cette ville est principalement miniere : a la difference de Montorques, le Pic d'Albatre tire majoritairement de ses marbres blanc et rose et de sa production de cristal decore.
Lors de la deferlante des orques qui detruisit la ville qui allait devenir Montorques, la position defensive privilegiee du Pic d'Albatre lui assura de ne pas trop etre atteinte par les assauts des orques, ou de les repousser sans trop de peine.
La specialite de la region est la trepenne fourree. La trepenne est un petit serpent a tete triangulaire, il faut environ une vingtaine de trepennes pour constituer un plat digne de ce nom. La particularite de la trepenne fondue est en fait que la farce est realisee a l'aide de fromage et d'une substance assez particuliere trouvee autour des carrieres de marbre rose, le tout mele a de la viande de boeuf hachee. Cette substance semi minerale est appelee trepite, d'ou provient le nom de cette specialite.

user posted image Vau-en-Roc

Cette cite est construite a l'oree des bois, installee dans une immense caverne. Sa principale caracteristique est l'etonnante lumiere qui y regne ; on serait en droit de s'attendre a une cite assez sombre, des puits de lumiere creuses avec l'aide des nains ont resolus en partie ce probleme. La lumiere naturelle etait deja tres bonne avant les excavations, ceci en partie du au fait que la roche a l'interieur est un melange de quartz miroirs et de feldspaths plagioclases, le tout donnant un materiau naturellement reflechissant et legerement phosphorescent, ce qui fait que la lumiere qui provient de l'entree de la grotte, relativement imposante cependant, est amplifiee autant que possible par les conditions naturelles. Neanmoins, pour faire une difference nette entre jour et nuit, des systemes de nacelles ont ete construits le long de la paroi. Ces systemes servent a allumer des series de lampes disposees le long des parois. Les lampe sont allumees chaque jour de 22h a 3h du matin et de 6h a 8h. Alimentees a l'eau noire, elles se revelent un moyen relativement efficace d'eclairage, bien que la fumee qui s'en degage ne soit pas vraiment saine. La presence de coupoles plaquees a l'argent poli au dessus de chacune de ces milliers de lanternes fait que chaque parcelle de lumiere est reflechie vers la cite. Les nuits a Vau-en-Roc sont ainsi illuminees par des etoiles artificielles assez particulieres. L'eau noire servant a faire fonctionner ces lanternes est achetee aux nains et extraite de la montagne.
La position de naceleur est generalement assez peu enviee, le systemes de traction des nacelles ayant tendance a s'enrayer au moindre probleme ; l'expression "naceleur du Vau" designe d'ailleurs un simple d'esprit ou un fou.

Titi

Ce message a été modifié par Etienne, Duc d'Aquitanie - Jun 20 2008, 05:47 PM.


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 14 2007, 02:22 AM
Message #7


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



Détails des deux parties composant une lanterne du Vau-en-Roc : Tout d'abord, deux modèles de lanternes :
user posted image
Lanternes.


Et venant s'ajouter à la base de chaque lanterne, la coupole plaquée à l'argent poli.
user posted image
Coupole (I)


user posted image
Coupole (II)


Il est à noter que les coupoles sont gravées du sceau de l'arrondissement au-dessus duquel elles sont suspendues : dans le cas de la coupole (I), les armes sont celles de l'arrondissement de Saint-Maur, alors que la coupole (II) est celle de l'arrondissement de l'Aragonais. On peut d'ailleurs voir ci-dessous le détail des armes ciselées de cette dernière.
user posted image
Détail du sceau de l'arrondissement de l'Aragonais.

L'ensemble lanterne/coupole est ensuite retourné, de façon à ce que la coupole se retrouve au-dessus de la lanterne et réfléchisse ainsi la lumière vers la cité située sous la voûte.

Et sinon j'ai aussi ajouté un blason pour chacune de mes villes.
Titi - Vive les retouches photo !


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 16 2007, 03:22 PM
Message #8


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Locminé Sinéoc

Située au milieu des marais, au sud-ouest de Saint Michel en Roc, la petite bourgade de Locminé Sinéoc est construite sur une île située dans une petite crique le long de la côte l'embouchure de la Telenn. Construite en plusieurs étapes au fil des siècles, Locminé Sinéoc était en premier lieu une abbaye, avant de devenir le village fortifié qu'elle est aujourd'hui devenue. Elle fait partie des forteresses qui garantissent la sécurité dans la mer intérieure du Duché.
Ici, la salicorne pousse, bien que d'un goût différent de celle qu'on trouve à Saint Michel des Âmes. On y pêche aussi le saumon doré, et la pêche aux couteaux est fréquente.
Les marais qui couvrent la côte avoisinante sont une bénédiction, même s'ils ne permettent pas un développement poussé du réseau de communication : en effet, fréquement recouverts par la mer, les cultures y sont florissantes, en particulier de blé et d'avoine, nécessaire à Saint Michel en Roc pour nourrir les hommes et les chevaux. Certaines variétés de céréales propres à ces cultures particulières ne sont trouvées que dans cette région : l'avoine pourpre, céréale d'une grande qualité, n'est acceccible qu'à la plus haute noblesse en raison de son coût et de sa qualité, alors que le blé tacheté et une céréale très bon marché exportée partout aux alentours en raison de sa bonne capacité de conservation, même si son goût un peu amer donne un pain d'une qualité douteuse.

user posted image
Locminé Sinéoc du temps où il ne s'agissait encore que d'une abbaye.
user posted image
Croquis au fusain de Locminé Sinéoc (Gwënaudel Le Kastell, 3804, Collection privée du Duc).

user posted image La Pointe de Hoësc

Il s'agit du territoire le plus méridional de l'Archipel des Etoiles, et à ce titre, la Pointe de Hoësc contrôle le traffic maritime, qu'il s'agisse de navires du Duché revenant vers leur port d'attache ou de marchands étrangers. Hoësc est en fait un petit village situé à quelques kilomètres de la Pointe, alors que celle-ci n'est qu'un relai maritime et militaire. Un grand phare guide les navires le long des côtes frontenoises, et une petite crique abrite en permanence une Escadre des trois COrsaires prêts à prendre la mer, au cas où se présenterait une menace nécessitant une réponse immédiate.
A cause de sa position très isolée, Hoësc reste une bourgade sans trop d'importance économique, étant principalement composée de pêcheurs et d'éleveurs.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 16 2007, 07:03 PM
Message #9


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image
Aquarelle du Phare de la Pointe de Hoësc (Inconnu, 2963, Galerie de la Mer, Espérance - Le Cap).

user posted image Clannad-ha-Maìre

Une ville de moyenne importance, dotée d'une enceinte fortifiée légère tournée vers la mer. La myriade d'îles dont elle est entourée a fait la renommée de ses marins, et son signe distinctif est une lanterne rouge allumée en permanence au niveau de la mer. Les eaux sont calmes, ce qui fait que la seule chose qui pourrait masquer la lueur rouge à un navire est un écueil ou une autre île. La navigation au sein de ces archipels innombrables est ainsi grandement facilitée par cette trouvaille assez simple, même si les capitaines ne sont pas à l'abri de récifs sous-marins.
La pêche sous-marine y est d'ailleurs renommée, et l'on trouve toutes sortes de mollusques et de coquillages sur le Marché aux Fruits de Mer de la Vieille Ville.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 17 2007, 01:48 AM
Message #10


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image
Une vue d'Ys depuis l'extérieur de la cité, avec en premier plan le pont Sant-Nikolaz-ar-Roz, et en arrière plan une vue de la forteresse ducale, à l'intérieur de l'enceinte. (Jehan Le Louarn, 3401, Collection permanente d'Espérance - Le Cap)

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 17 2007, 03:10 PM
Message #11


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Caoineadh Na Mara

Plus proche comptoir du Duché, il s'agit également du premier avant-poste du territoire dans les Mers du Sud. A ce titre, une Escadre de Boucaniers est officiellement rattachée à la ville, même si dans les faits, ces escadre est rarement présente, toujours occupée en mer.
Sa position de porte d'entrée au Duché par le Sud en a fait un carrefour commercial important, et on y croise des influences diverses. Sa position éloignée du centre du Duché lui donne une plus grande indépendance de pensée et comportementale, ce qui se transmet par des styles dans l'architecture et le mode de vie. Les arcs outre-passants n'y sont donc pas rares, alors que la cuisine traduit nettement une influence plus méridionale que dans la métropole.
Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 20 2007, 02:01 AM
Message #12


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Ailein Duinn

Ailein Duinn signifie littéralement en ancien frontenois "la porte de roc". Cette imposante cité fortifiée est la porte terrestre la plus directe du Duché vers l'Empire Homme-Lézard d'Itzin-Huapak, et à ce titre, il s'agit à la fois d'une zone de commerce et d'échanges florissants et d'une zone de tension potentielles. Pour cette raison, la population de cette cité s'est vue renforcée de nombreux chevaliers, rassemblés non loin de l'enceinte principale en une imposante garnison, véritable petite ville en elle-même, prsque indépendante.
L'héraldique de la cité traduit bien cette zone de contact privilégiée : les clés entrecroisées montrent à la fois les liens qui existent entre les deux nations, alors qu'elles peuvent tout à la fois signifier le passage barré à une invasion. La symbolique des clés est également importante et de nombreuses familles nobles locales l'ont dans leur propres armoiries ; Ailein Duinn est la "porte de roc" du Duché vers les Hommes-Lézards, après tout, la gardienne du passage vers le Nord.
La tension qui règne parfois ici pourrait significativement baisser avec l'expansion du Duché vers l'Est, et notamment le développement de communautés dans les Marches de Skelhc'h, aux alentours des archipels d'Avalòn. Néanmoins, Les Marches du Sud restent l'accès le plus direct pour une armée venant des contrées méridionales, et Ailein Duinn est là pour rappeler que le Duché est gardé.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 26 2007, 02:23 AM
Message #13


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Digorr A Stoirin

Construite sur la côte Est de l'île de Sórd Cholm Cille, Digorr A Stoirin est une bourgade de pêcheurs principalement, même si l'on y rencontre quelques marchands d'étoffe et tisserands. Les vêtements chauds et résistants produits sur l'île font la renommée de Digorr A Stoirin et de Loreenah, l'autre ville de l'île, construite elle sur les versants ouest de la péninsule.
Digorr A Stoirin étant le port le plus proche de la côte, c'est par ici que s'effectue le commerce avec le reste du Duché, via des bacs qui effectuent très régulièrement _ plusieurs fois par jour _ le trajet entre Digorr et Tralee, la plus importante ville sur la côte proche, ainsi que les autres plus petites communautés des environs.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 26 2007, 02:39 AM
Message #14


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Loreenah

Située sur la côte Ouest de l'île de Sórd Cholm Cille, la communauté de Loreenah est installée face à la mer, sur les versants herbeux des collines qui bordent la côte. Exposée aux vents, la bourgade est très fréquement battue par la pluie et la tempête. Cet état de fait fait que les plus petits navires de pêche ne se trouvent jamais ici, seuls des navires de moyen tonnage accostent ici avec leur pêche. La ville s'est adaptée en conséquence, en adoptant d'imposants séchoirs pour traiter les poissons arrivant en trop grande quantité pour pouvoir tous les consommer et les écouler de manière efficace. La conservation dans le sel est également une pratique courante, bien qu'ayant tendance à détériorer le goût du poisson.
Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Belannaer
post Jun 26 2007, 11:58 AM
Message #15


Chicaneur Double-Face
Group Icon

Groupe : Modérateur
Messages : 1678
Inscrit le : 2005
Lieu : Versailles (78)
Membre no. 990



Un fluff abondant mais varié, long à lire (wink.gif) mais pas déplaisant, même si on en oublie une grosse partie. Les détails/photos/armureries sont du meilleur effet ! Bon courage pour la suite.

Belannaer - plus que 61, allez...


--------------------
"Les dieux sourient aux armées ayant l'infanterie la plus disciplinée, la cavalerie la plus rapide, les archers les plus précis et les meilleurs généraux." Annuriel de Cothique
"Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire avant d'avoir réfléchi à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait." Subtil, Roi des Six-Duchés
"On pardonne plus facilement aux autres d'avoir eu tort que d'avoir eu raison." Albus Dumbledore
"Qu'est-ce, en effet, que craindre la mort, citoyens, sinon se prétendre en possession d'un savoir que l'on n'a point ?" Socrate
"La guerre, qui était cruelle et glorieuse, est devenue cruelle et sordide." Winston Churchill
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas les faire, c'est parce que nous n'osons pas les faire qu'elles sont difficiles." Sénèque
"Joueurs de tous horizons, viendez découvrir un monde fraternel où des joueurs viennent depuis des destinations lointaines et plus ou moins ensoleillées (Bamako, Belfast, Viroflay...) pour disputer des parties démesurées, découvrir de nouveaux jeux grâce à l'aide d'un maître en la matière, et d'autres divertissements aussi intense que nombreux!" Doomsword, Grand-Croix de l'Ordre du Sarcasme
"Les quatre éléments du Nain : Terre, Pierre, Fer,... Bière." Moua-mêême
Top
User is offlinePM
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 26 2007, 01:34 PM
Message #16


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



Enfin un commentaire !
Et positif en plus...
Pour le fait d'en oublier pour la suite, t'inquiète pas, moi c'est pareil...
Enfin, dans les grandes lignes, je m'en rappelle, mais sinon, c'est vrai que tous les détails qu'on invente s'oublient très facilement...
Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 26 2007, 11:58 PM
Message #17


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Tralee

La ville de Tralee s'étend le long de la côte ouest des Marches du Sud du Duché. Située dans une crique très étendue, il s'agit d'un important lieu de villégiature. Il est conseillé d'aller y faire un séjour en cas de troubles alimentaires, en raison de la qualité de l'air marin et des nuits douces qui y règnent tout au long de l'année.
Les ostréiculteurs y sont très nombreux ; le bourg comporte d'ailleurs deux secteurs :
En bas, le port de la Houle Kankaven, longtemps isolé, domaine des pêcheurs, côtoyant les parcs à huîtres, dont la digue, protégeant les maisons des marées, et construit en 1836.
En haut, le bourg où vivent les commerçants et les armateurs, jusqu'à ce que Tralee soit concurrencée par le développement du port de Digorr A Stoirin. Depuis l'établissement de ce dernier, beaucoup mieux situé pour la pêche au large, l'économie de Tralee s'est principalement basée sur la culture des fruits de mer, en particulier des huîtres et des moules. On voit d'ailleurs de nombreux cormorans et goélands survoler en permanence la zone portuaire.
Quelques orfèvres sont installés ici : les huîtres produisent régulièrement des perles, ce qui ajoute à l'économie de la région.

Titi - En fait, c'est super cool, je viens de recompter, il m'en reste que 53 à faire...Enfin, sans le dernier tour durant lequel j'ai développé des Villes que j'ai pas encore mises sur la carte...Super dry.gif.


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 28 2007, 12:49 AM
Message #18


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Ty-Ann

Cité située sur la côte, quelques dizaines de kilomètres au Nord de Tralee, Ty-Ann s'illustre par le paysage à couper le souffle dans lequel elle est installée. D'immenses falaises dominées par des pâturages verdoyants, et les fameuses "cheminées de fées", longues colonnes de granit également appelées "tuyaux d'orgues" en raison de leur ressemblance avec cet instrument. Ty-Ann est construite sur un promontoire, adossée à la grand-route qui relie Ailein Duinn au reste du Duché. De fait, la ville est invisible de la route, bien que la route soit cependant surveillée par plusieurs postes de guet disséminés autour du bourg fortifié. La ville est célèbre pour ses galettes de blé noir à la salicorne, achetée à la petite Michele ou parfois vendue par des producteurs locaux installés dans des hameaux isolés le long de la côte.
Le lait des chèvres y est également renommé, et la qualité de leurs fromages est sans égal dans ce domaine.

user posted image Izé-le-Chemin

Cité particulièrement importante dans la défense des Marches du Sud, Izé-le-Chemin se trouve non seulement sur le chemin de la grand-route qui relie le Sud des Marches au Duché, mais abrite également la Compagnie de Saint Barthélémy, l'un des plus vieux Ordres de Chevaliers de la Quête du Duché. C'est d'ailleurs sur les armoiries de l'Ordre _ celle qui étaient à l'origine celles de Saint Barthélémy _ que le blason de la ville fut établie : Izé-le-Chemin fut en effet construite autour de la forteresse de l'Ordre au fil des années, jusqu'à atteindre il y a quelques décennies la taille qu'elle a actuellement.
Il s'agit donc d'un centre de défense névralgique du territoire, d'une grande importance stratégique, également parce que la ville est la dernière avant le Marais de la Plainte, et donc le dernier terrain sec sur lequel les chevaliers puissent tirer pleinement avantage de la mobilité de leur monture face à une invasion venant du Sud.

user posted image La Lance du Duc

Le nom assez étrange de cette petite bourgade tient au fait qu'il y a de cela cinq cent ans, la ville fut défendue et sauvée par le Duc armé de sa seule lance brisée face à un monstre marin. Malgré la taille assez réduite de l'île, il s'agit d'un très bon terrain de chasse au sanglier, les maîtres de battue de la région sont spécialisés dans le rabattage de gibier très lourd. Les milliers d'ilots qui entourent l'île principale de Sept Îles _ Seniz en ancien ystel _ sont parcourus de violents courants qui les rendent dangereux par certaines hauteurs d'eau et par certains vents. L'île de Seniz, sur laquelle se trouve la Lance du Duc, possède un seul accès terrestre : il s'agit du Pont Fortifié Enezeg ar Jentilez, qui la relie à l'île située directement au Sud de la ville. Cette dernière île, l'île de Gavrinis (Gavriniz en ancien ystel), est reliée au continent par une plage de sable appelée tombolo et qui est recouverte à marée haute. La plage est fragile et protégée par une digue de pierre coté est. L'île de Gavriniz est très peu peuplée, en effet elle est principalement recouverte d'anciennes tombes mégalithiques.

user posted image
Entrée d'une des tombes mégalithiques de l'île de Gavriniz. Construction estimée à environ -2300.

user posted image Montloup de Roz

Montloup de Roz est sise sur l'un des rares sommets des Marches du Sud. On ne peut guère parler de sommet, mais il s'agit d'une colline assez haute et érodée par les millénaires. La région est toutefois et de manière assez étonnante très marécageuse. Il s'agit en fait de la partie la plus méridionale du Marais de la Plainte. Une pléthore d'échassiers de différentes espèces y nichent, et de nombreux chefs de la région font leur spécialité de leurs oeufs.
Cité largement défendue par la ville proche d'Izé-le-Chemin et sa puissante forteresse, Montloup de Roz ne comporte que quelques dizaines de nobles locaux, et elle est principalement défendue par des compagnies d'Archers Longs.


user posted image Le Compas du Diable

Une ville très particulière, bâtie bien avant l'avènement des Ducs d'Ys. Un sanctuaire est entièrement bâti sur l'eau, sur pilotis, bien que la ville ait été développée sur le rivage avoisinant.
Le nom de Compas du Diable vient du fait qu'il y a des millénaires, les tempêtes étaient très violentes. Les marins avaient alors recours au compas pour se guider. Une silhouette pouvait parfois être aperçue sur la côte, semblant guider les navires au milieu des flots déchaînés. Le Capitaine d'un navire décrit d'ailleurs cette silhouette comme étant "drapée de noir, de longue robes de bure, et armée dans une main d'une gigantesque faux, là où elle tenait la lanterne magique qui guidait les navires". De là vient le nom de "du Diable". C'est aujourd'hui à l'emplacement où était censée se trouver l'Ankou, la Mort, le Malin ou le Diable, car tels sont ses différents noms dans la région, que se trouve le sanctuaire flottant dans lequel se recueillent les marins.
D'une manière assez inattendue, c'est ici que se trouve un autre Ordre de Chevaliers de la Quête : la Confrérie des Ermites de l'Ankou, qui arbore en blason le dragon de gueules, en référence au terrible drake Klauth l'Ecarlate que Saint Richard de Kerlavarec défit il y a de cela des siècles.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jul 20 2007, 09:56 AM
Message #19


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



Bon, pour m'aider à savoir où j'en suis (même si je doute que j'aurai le temps de beaucoup avancer d'ici vendredi prochain...).
Cités : Ys, Saint Michel-en-Roc, Espérance-Le Cap, Aleth, Ouessant-Eireann.
Villes : Caoineadh Na Mara, Ailein Duinn, Digorr A Stoirin, Loreenah, Tralee, La Lance du Duc, Ty-Ann, Izé-le-Chemin, Le Compas du Diable, Montloup de Roz, Clannad-ha-Maìre, la Pointe de Hoësc, Saint Michel des Âmes, Essex, Louarn-ha-Herminig, Ire-l'Esprit, le Krak des Templiers, Notre Dame Vengeresse de l'Ankou, Eirigh-ès-Avalòn, les Marches de Skelhc'h, le Pic d'Albâtre, Montchavon le Bastereau, les Forges du Bois ès Kercastel, Montorques, Monthault, le Corindon Ensanglanté, Saint Raphaël l'Orée, le Prieuré Saint Gabriel, Cala, les Hautes Forges, , Sainte Victoire, Vieux Sougéan, Saint Uriac-ès-Languer, Vau-en-Roc, les Coteaux de Saint Agile, Lachlan-nah-Gaarlon, la Fauconnerie, les Hallebarderies, La Croix en Saint Agile, Sainte Sextine, le Fort Saint Nicolas, Saint Agile en Azelay, Saint Christophe de la Traversée, Osirée, la Pointe de Sixte-sur-Aff, La Chapelle Saint Sauveur, Arken-è-Anuna, Lohédal sur Elden, Saint Thurial de la Lande, Loutéhel le Vicomte, La Chapelle aux Innocents, Reintembéhel, la Citadelle Saint Hilaire, Chulainn-ì-Skellig, Belis l'Île, Louis-le-Comte, Kernosc'h, Villesquieux, Languedanne, Port-de-Vie, Thief d'Arque, Saint Senoux Tudual, Tiers le Cor, Saint Gwenaël le Fol, Desrès, Aster, Croix-en-Vie, Locminé Sinéoc.

Melchianes, Naernithiennes...Exequatur (cf Wiki)
Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Mar 21 2008, 02:01 PM
Message #20


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image
Une vue en hauteur du gigantesque pont à haubans d'Espérance - Le Cap


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Mar 23 2008, 10:07 AM
Message #21


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Saint Rafael l'Orée

Comme en atteste son blason, Saint Rafael l'Orée est principalement réputée pour ses bûcherons. Les hommes d'armes de la région ont échangé leur hallebarde contre la lourde cognée à double tranchant, ce qui convient mieux à leur maîtrise de cet outil.
La vie dans ces communautés est plutôt rude, et est restée assez rustique, malgré la proximité de la capitale et du centre du commerce urbain.
Les communautés de Saint Rafael l'Orée sont renommées pour les meutes de chiens de guerre élevés ici, très utilisés aussi bien pour la chasse que pour la guerre par la noblesse de la région.
Saint Rafael, sur le plan économique, fait partie du coeur du bassin économique qui fournit au Duché à la fois son bois et son minerai, et la scierie installée près du bourg est d'une grande importance dans le développement des vaisseaux ystels.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Mar 23 2008, 10:27 AM
Message #22


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Essex

C'est ici que réside le Marquis de Carabas, responsable de la défense des provinces méridionales du Duché. Même si Reynald le Sec est en théorie le suzerain des Marches du Sud, Alexandre de Carabas dispose de tous les pouvoirs pour lever une armée au nom du Duc dans les Marches du Sud aussi bien que dans les Marches de Skelhc'h.
La vie à Essex est renommée pour son faste, les armes gueules et or de la ville témoignent bien du caractère un peu extravagant que cherchent à avoir les nobles en ces terres. Les livrées de la noblesse d'Essex font d'ailleurs partie des plus colorées qu'il est donné d'observer dans le Duché, ceci afin qu'on les reconnaîsse de loin sur le champ-de-bataille, ce qui a bien sûr ses avantages comme ses inconvénients.


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Apr 15 2008, 10:50 PM
Message #23


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



Découpage administratif des régions du Duché de Frontenex (Territoires d'Outre-Mer y compris)


Frontenex
Capitale Administrative : Ys
Aster
Croix-en-Vie
Le Krak des Templiers
Locminé Sinéoc
Saint Michel en Roc

Desrès
Saint Gwenaël le Fol
Etoile de la Sainte Victoire

La Ceinture Ystelle
Capitale Administrative : Espérance - Le Cap
Saint Senoux Tudual
Port-de-Vie
Thief d'Arque
Pointe de Hoësc
Clannad-ha-Maìre
Languedanne
Villesquieux
Kernosc'h
Louis-le-Comte
Belis-l'Île
Citadelle Saint Hilaire
Chulainn-ì-Skellig
Reintembéhel

Péninsule de la Providence
Capitale Administrative : Les Hallebarderies
La Chapelle Saint Sauveur
Fort Saint Nicolas
Pointe de Sixt-sur-Aff
La Fauconnerie

Vénétie Palatine
Capitale Administrative : Ouessant-Eireann
Vieux Sougéan
Saint Agile en Azelay
Coteaux de Saint Agile
La Croix en Saint Agile
Saint Christophe de la Traversée
Sainte Sextine
Saint-Uriac-ès-Languer
Lachlan-nah-Gaarlon
Osirée
Arken-è-Anuna

Marches du Sud
Capitale Administrative : Izé-le-Chemin
Ailein Duinn
Aix-des-Marches
Digorr A Stoirin
Loreenah
Tralee
La Lance du Duc
Ty-Ann
Le Compas du Diable
Montloup de Roz
Essex
Saint Michel des Âmes


Marches de Skelhc'h
Capitale Administrative : Béal Feirste
Sten-hà-Nahc'h
Marches de Skelhc'h
Eirigh-ès-Avalòn
Le Relai de la Chasse au Roi
Corindon Ensanglanté
Montchavon le Bastereau
Notre Dame Vengeresse de l'Ankou
Louarn-ha-Herminig
Ire l'Esprit
Pic d'Albâtre
Montorques

Monthault

Contreforts de la Cité d'Aleth
Capitale Administrative : Aleth
Les Hautes Forges
Prieuré Saint Gabriel
Les Forges du Bois ès Kercastel
Cala
Saint Rafaël l'Orée

Sainte Victoire
Vau-en-Roc

Bassin de Conrama
Capitale Administrative : Roqc'h-kren-nguar-na-Beleth
Montlouis Conrama
Esket-né-Balvénie
Dún Laoghaire-Ráth an Dúin
Thiobraid Árainn
Shligigh
Uibh Fhailé
Liatroma
Ard Mhacha
Longfoirt
Cheatharlaigh
Mhaigh Eo

Saxe Occidentale
Capitale Administrative : Saint Colomban de l'Ange Abattu
Saint Luc Martyr de la Dame
Vierge des Tempêtes
Aexe-la-Chapelle
Gariglimanthe
Des Moines

Comté Saramin
Capitale Administrative : Saramine
Maure de Frontenex
Lohédal sur Elden
Saint Isidore des Pics

Comté de la Côté de Lumière
Capitale Administrative : Saint LouMi de C'hwevrer
Chorcaí
ne hIarmhí

Comté de l'Ankou
Capitale Administrative : Izé-le-Chemin
Saint Ildut du Lac


Comté Saint Thurial
Capitale Administrative : Saint Thurial de la Lande
Loutéhel le Vicomte
Tiers le Cor
La Chapelle aux Innocents

Terr.d'O-M : Îles Sporades
Capitale Administrative : Sainte Aexelle de la Faucheuse
Phorte Láirge
Dhún na nGall

Terr. d'O-M : Île de Ker Abyssinie
Capitale Administrative : Caoineadh Na Mara

Terr. d'O-M : Île Bartolomé Al-Yassim
Capitale Administrative : Beyrouth Séoc'h

Terr. d'O-M : Genovesa & Seymour
Capitale Administrative : Salyamanqá Ystelle
San Francesca de Maurétanie
Antiopolis
Bastide San Sophia
Talarjémanque

Terr. d'O-M : Îles Santorines
Capitale Administrative : Sexte Aquilae
Thessanlemanthe
Basilique Saint Sébastien

Terr. d'O-M : Île Solitaire
Capitale Administrative : Jetées de Port Etolan

Terr. d'O-M : Færøerne
Capitale Administrative : Ker-Syracuse-an-Tèl
Castelsarrasin
Átha Cliath


Titi - J'espère que j'en ai pas oublié...

Ce message a été modifié par Etienne, Duc d'Aquitanie - Jun 30 2008, 02:28 AM.


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post May 19 2008, 01:35 AM
Message #24


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



Histoire de pas me donner du travail en plus sur ce sujet (genre, comme si j'en avais pas assez), je pense que je vais rajouter quelques index pour mieux cerner chaque ville.

Entre autres la Population de la ville en question (dans la description de chaque ville) et l'Index Martial (qui représentera le pourcentage de guerriers _ combattants de métier _ dans la ville). Je pense également ajouter l'ethnonyme, c'est-à-dire le nom par lequel on désigne les habitants de la ville en question.

Je suis également en train de réfléchir à d'autres choses, comme des unités de mesures, de poids (mais je les ai déjà incluses pour certaines dans les nouvelles de la Campagne, avec le cours du bois...), ce genre de choses.

Si vous avez des suggestions, elles sont bien sûr comme d'habitude les bienvenues.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 1 2008, 04:29 PM
Message #25


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Aleth

Coeur financier de Frontenex, Aleth forme avec Ys et Espérance - Le Cap l'un des piliers de stabilité du Duché. C'est en effet dans ces trois villes que se concentrent presque tous les pouvoirs décisionnels économiques au niveau national et international.
Renommée pour ses banques et ses voûtes inviolables, Aleth est sise au pied du col qui sépare les Monts de l'Echine de la Cime des Sept Nuits. Nombreux sont les banquiers dans cette cité, et malgré qu'elle soit située à la bordure de la Forêt du Bois d'Argent-Vif et de confreforts montagneux, Aleth n'en demeure pas moins une cité très cosmopolite, et très bien équipée en termes d'infrastructures et de communication : de nombreuses routes partent vers tout le Duché et au-delà, alors que la position centrale d'Aleth assure qu'une invasion sera arrêtée avant de pouvoir s'essayer à piller la ville, ce qui ne serait pas chose aisée, étant donnée qu'elle est défendue par la célèber Légion de la Cité d'Aleth, dont la garnison se trouve dans le le château d'Oreigle, au sommet d'un promontoire rocheux surplombant la ville elle-même. Fondée il y a de cela plusieurs siècles, le rôle de la Légion a été depuis son origine de protéger les voûtes souterraines abritant les trésors de la noblesse, et la pugnacité de cette force de combat est légendaire.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post

1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

2 Pages  1 2 >
Reply to this topicTopic OptionsStart new topic

 


Lo-Fi Version
Time is now: 17th September 2019 - 08:32 AM



La CFW forum skin 2.1 -Taucity.