Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

2 Pages < 1 2 
Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Le Duché de Frontenex
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 1 2008, 05:18 PM
Message #26


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Aix-des-Marches

Située directement au Nord d'Ailein Duinn, Aix-des-Marches a deux rôles principaux : il s'agit tout d'abord d'une cité minière assez importante, les gisements de cuivre son très présents dans la région de contreforts dans laquelle se trouve Aix, et en second lieu, située non loin d'Ailein Duinn, le rôle d'Aix-des-Marches est de soutenir cette dernière lors d'une invasion venant du Sud. Les deux villes sont d'ailleurs reliées par une route d'une très bonne qualité, alors qu'un système de tours de guet permet un relai quasi-instantané d'informations du bastion qu'est Ailein Duinn à la cité de soutien et de communication qu'est Aix. Plusieurs compagnies d'hommes d'armes de métier sont en permanence disponibles, et la chevalerie de cette ville arbore comme un peu partout dans les Marches du Sud des blasons à forte tendance gueules.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 1 2008, 05:43 PM
Message #27


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Salyamanqá Ystelle

Salyamanqá était le nom d'une petite colonie de la nation récement reconnue comme l'Ellada, qui fut abandonnée à la suite d'une épidémie de méningite. Réinvestie par les explorateurs ducaux et renommée Salyamanqá Ystelle en l'honneur des anciens possesseurs des lieux, il s'agit maintenant d'un important comptoir de commerce dans les Mers du Sud, coeur des archipels frontenois au large des côtes de l'Empire de Philhelm et plateforme de commerce entre Parravon, Misir, Philhelm et les Nations Elfiques.
De nombreuses traces des anciens colons ont cependant perduré, et les Ellades sont toujours des hôtes de marques en ces terres, on ne peut que remarquer les maisons blanches aux toits rouges, en contraste avec le style frontenois habituel de murs de grès et de colombages.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 2 2008, 12:52 AM
Message #28


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Antiopolis

Antiopolis est une ville assez particulière dans le Duché. Si tant est qu'on puisse dire qu'elle est dans le Duché à part entière, en tant que territoire d'outre-mer. Il s'agit en effet d'une ville renommée pour ses enseignements dans les domaines de la médecine et de la chirurgie. La médecine par les plantes y est notamment très perfectionnée, et nombreux sont les médecins de toute nationalité à être passés par l'académie d'Antiopolis. Antiopolis est située à l'orée de la forêt de la Valmasque, qui procure aux nombreux étudiants divers plantes.

L'exportation est bien sûr règlementée, sans quoi l'île sur laquelle est sise Antiopolis ne serait déjà plus qu'un caillou aride, toutes ses plantes emportées par des marchands avides. Cependant, beaucoup des plantes poussant ici profitent du climat septentrional très particulier de l'archipel, ce qui leur interdit de pouvoir être cultivées ailleurs, et il faut de toutes façons avoir étudié en université pour connaître les propriétés de ces plantes.

Antiopolis, selon l'éthymologie ellade la "ville d'en face", aurait été bâtie à peu près à la même époque que Salyamanqá. Son nom proviendrait du fait qu'elle est construite sur l'archipel faisant face à Salyamanqá, l'archipel de Genevosa.

Les armoiries assez singulières d'Antiopolis représentent une balance, qui représente à la fois l'instrument utilisé par les médecins pour déterminer la dose correcte d'une plante dans une préparation et sur un plan plus spirituel l'équilibre dont doit faire preuve chaque étudiant pour se montrer apte à devenir médecin.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 2 2008, 01:12 AM
Message #29


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Beyrouth Séoc'h

Beyrouth Séoc'h est parmi les plus incroyables villes au monde. il s'agit en fait d'une île-ville, puisque la totalité de la surface de l'île est recouverte d'habitations et de commerces. Il s'agit d'une ville où les habitants ont une mentalité assez spéciale. Cela est en partie dû au fait que Beyrouth Séoc'h est un point critique sur le plan politique au niveau international et mondial. Etant donnée sa position stratégique, l'île attire de nombreuses convoitises, et la cité est en conséquence dotée d'une garnison et de défenses impressionnantes.

C'est un centre culturel d'une importance majeure dans les Mers du Sud. Beyrouth Séoc'h peut être considérée, du fait de son emplacement stratégique, comme un carrefour entre quatre continents, et notamment un accès vers les nations elfiques pour toutes les nations de l'est continental.

Le droit international et la géopolitique font partie des spécialités enseignées ici à de nombreuses personnes de toutes races.

Beyrouth Séoc'h est renommée pour son influence cosmopolite et ses quartiers ont chacun leur spécialité. À Hamra, la rue comporte une multitude de restaurants, de tavernes et de boutiques. On y trouve des spécialités culinaires de n’importe quelle région du monde, et il est souvent possible de trouver des tentes dressées au sommet des maisons aux murs blancs.

À Monot, la vie nocturne ne s'arrête jamais, les prostituées et les trafiquants de drogue semblent arpenter les rues à toute heure du jour et de la nuit, alors que les clubs luxueux de jeu de rami ne semblent jamais vouloir se fermer : la nuit, le quartier est l’un des plus agités de la ville.

Sur la corniche de Beyrouth, la longue ballade sur la mer, l’ambiance est plus populaire. N’importe qui s’y promène à n’importe quelle heure et n’importe quel jour. Entre jeunes amoureux, familles entières ou chevaliers en patrouille, la corniche est très animée, elle aussi.

Le centre-ville est un quartier particulier de la cité. C’est le quartier le mieux construit à Beyrouth Séoc'h, véritable œuvre d’art architecturale. Il a été entièrement rénové et contient une multitude de restaurants, de bars, de boutiques, et la vie nocturne y est très animée. Des nombreuses boutiques de marques de luxe venues du monde entier, en particulier le Théréan Monteferro et l'Aéagalite Ysit & Saëlyitiël, dont la renommée n'est plus à faire, s’y sont installées.

Toute cette vie ne fait pas oublier la tension qui existe ici. La ville est l'une des mieux défendues de tout le bassin des Mers du Sud, et un Ordre complet, l'Ordre du Temple de Beyrouth, à sa commanderie dans l'enceinte de la vieille ville.

Les armes de Beyrouth signifient bien le côté spécifique que revêt la cité au yeux du reste du Duché : sinople est une couleur étrange, très peu usitée en héraldique ystelle, car d'ordinaire associé au désordre, aux faux-semblants et aux mystères. Les meubles rappellent cependant bien le côté cosmopolite de la ville, et le soleil montre bien que la ville ne dort jamais.


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 2 2008, 11:31 PM
Message #30


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image San Francesca de Maurétanie

La Maurétanie est une région aride actuellement disputée par les forces de l'Empire de Philhelm et du Royaume de Misir. Il s'agit d'une région côtière, en laquelle une sainte officia il y a de cela quelques siècles, lors des premières explorations des Frontenois en des contrées aussi méridionales.

Francesca, puisque c'est ainsi qu'elle était nommée par ses suivants, était une guérisseuse et fut l'une des rares femmes du Duché de Frontenex à être adoubée. Elle gagna ses éperons lors de l'un des premiers affrontements pour Schwartzfalke, qui la vit triompher à elle seule des équipages de plusieurs machines de guerre adverses et d'un sphinx.

Nommée en l'honneur et la bénédiction de Sainte Francesca, San Francesca de Maurétanie est une petite bourgade installée sur l'une des îles de Seymour, l'archipel dominé par Salyamanqá Ystelle. Elle a de particulier un procédé particulier de création des parfums appelé estérification et peu utilisé autour du monde. On y crée également des bijoux de cuivre, souvent des bracelets et des pendentifs en forme de serpent, qui semble-t-il a été associé à San Francesca. Ses suivants et adversaires païens lui attribuaient en effet la protection de cet animal, considéré comme sacré par de nombreuses tribus du désert de Misir. C'est d'ailleurs les armes de Francesca que reprend le blason de la ville.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 2 2008, 11:49 PM
Message #31


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Bastide San Sophia

La Bastide San Sophia est parmi les endroits les moins agréables de Genevosa & Seymour. Comme l'indique son nom, il s'agit principalement d'une forteresse dont les plans furent dessinés par le célèbre tacticien militaire théréan Vobani, dont le mécénat fut gracieusement accordé au Duc Etienne par la Confédération.

Bastion lourdement défendu aux murs de pierre ocre, la bastide San Sophia a pour rôle principal de servir de garnison à une force qui serait chargée d'appuyer l'Empire de Philhelm en vertu de l'amendement au traité d'Espérance - Le Cap signé par la Concorde. Une base navale est d'ailleurs installée sur les docks de la modeste cité qui s'est développée au pied des murailles, et des Escadres de Corsaires et de Boucaniers sont maintenus prêts à prendre le large en cas d'incident.

Là encore, l'ingéniosité humaine à énormément aidé à l'établissement de cette garnison, puisqu'en dépit de la distance qui la sépare de la côte et de l'Empire de Philhelm, la construction d'une série de tours de relai et de balises permet à la Bastide Sans Sophia de réagir en cas de signal de la part de ses alliés. Une aide en architecture de la part d'Yphérion a permis l'installation de ces balises sur les fonds marins, opération assez coûteuse en magie, que le Duché à choisi de payer conjointement avec l'Empire.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 3 2008, 12:17 AM
Message #32


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Talarjémanque

Dernière ville d'importance au sein des archipels Genevosa & Seymour, Talarjémanque est la cité la plus septentrionnale de Genevosa. Elle est renommée comme l'indique son blason, pour la fabrication des mécanismes d'horlogerie. Le soleil et la lune également présents sur les armes de la ville signifient selon les légendes que les habitants passés de l'île avaient le pouvoir d'influencer le temps, mais il ne s'agit sans doute que de fables populaires destinées à expliquer la qualité de l'horlogerie de précision produite ici.

Il est bien évident que des marchandises d'une telle valeur sont très recherchées et convoitées. Heureusement, une partie de la garnison de la Bastide San Sophia, située sur l'île voisine, est toujours disponible pour maintenir l'ordre dans la cité et traquer les pillards et les voleurs. Talarjémanque ne possède pas de docks. Pour assurer le transfert de ses marchandises à l'import comme à l'export, un ingénieux système de plateformes mobiles a été mis en place vers l'île où se trouve Antiopolis, toute proche. Là encore, il a fallu avoir recours à la science des mages d'Yphérion, mais en résulte un système fiable, et qui met à l'abri de l'eau de mer les précieux mécanismes, jusqu'à ce qu'ils puissent être acheminés sur des navires d'un plus fort tonnage, donc moins à même de couler.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 8 2008, 02:20 AM
Message #33


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Átha Cliath

Parmi les possessions les plus septentrionnales du Duché, Átha Cliath est située sur l'île de Færøerne. Comme partout sur l'île, l'économie d'Átha Cliath est principalement basée sur le poisson, vendu localement ou aux voisins du Grand Duché d'Orléansie. Les énormes chalutiers à morue noire de la ville sont d'ailleurs un signe de prospérité pour les habitants de l'île lorsqu'ils les voient franchir le grand cap de Slættaratindur, sur lequel est installé un phare fortifié qui garde l'accès au port et à la vieille ville.

Mais l'autre activité, pour laquelle Átha Cliath est mondialement reconnue, est sa production d'instruments à cordes et son académie de musique. En effet, c'est dans l'académie Sibélius que sont formés les meilleurs musiciens toutes races confondues, et des maîtres du monde entier viennent enseigner l'art d'utiliser les nombreux instruments produits dans les ateliers Stradivarius, et notamment le Soil, resté le plus célèbre au monde à ce jour, puisqu'il occasionna plusieurs guerres de convoitise au cours des derniers siècles, notament l'Incident de Santo Benito, l'insurrection de Nîmès et la Retraite Sanglante d'Ethaël. Il s'agit d'un violon exceptionnel, à la sonorité incroyable, et aisément identifiable selon le Vocable de Stradivarius dont un extrait est présenté ci-dessous :
"Le vernis de ce violon est rouge et brillant. Son dos est constitué de deux pièces; les veines obliques descendent depuis les éclisses vers le centre où elles se rejoignent."
Soil serait actuellement en Elvindor, détenu par un riche mélomane de Mandiras.

Átha Cliath est ainsi la première académie supérieure de musique au monde, mais également un carrefour d'influences culturelles extrêmement variées, ce qui est un fait remarquable étant donné sa position insulaire.


Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 8 2008, 02:46 AM
Message #34


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Castelsarrasin

Comme son nom l'indique, Castelsarrasin est la principale forteresse de l'île de Færøerne. C'est notamment ici qu'est sise la principale garnison des Hospitaliers de Notre Dame des Færøernæ. Chevaliers redoutables combattant en général à pied en raison du relief plutôt accidenté de l'île et des régions avoisinantes, les Hospitaliers sont renommés à juste titre pour leur pureté spirituelle et leur dévouement sans faille au Duché de Frontenex. L'Ordre eut un succès certain dès l'établissement de sa commanderie il y a de cela quelques siècles, mais la défaite des Hospitaliers face à la coalition des Légionnaires de Lexande Neveski et d'une armée mercenaire lors de la bataille du Lac Glacé des Tchoèdes freina le développement de l'Ordre des Hospitaliers.

Castelsarrasin est un nom bien étrange étant donné les accents plutôt rocailleux que prend l'ystel dans les contrées les plus nordiques, mais il semblerait que l'explication vienne de l'excentrique Baron Thrébald de la Sainte Victoire, qui avait été nommé il y a quelques décennies Gouverneur de l'île, et avait décidé de renommer l'ancienne forteresse pour satisfaire aux caprices de la princesse Salomé qu'il avait rencontré lors de campagnes militaires dans les Salkanites. Il est à noter que Thrébald fut plus tard convoqué devant le sænhedrin, l'assemblée chargée de l'administration du Duché. Cependant, sans trop qu'on sache pourquoi, le nom de Castelsarrasin demeura attaché à la ville et la Commanderie de l'Ordre des Hospitaliers, alors que la vieille ville conservait le nom d'origine de Malbørk.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 8 2008, 03:01 AM
Message #35


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Ker-Syracuse-an-Tèl

Construite autour d'un éperon rocheux, la petite ville de Ker-Syracuse-an-Tèl est la capitale de l'île de Færøerne, bien que les principales décisions administratives soient prises à Castelsarrasin. Comme le laisse supposer l'éthymologie de son nom, Ker-Syracuse-an-Tèl fut bâtie sur des ruines elfiques, vieilles de plusieurs millénaires. Les plus érudits des elfes venus dans la cité pour l'étudier supposent qu'il s'agissait d'un avant-poste de la race légendaire des elfes beal-ninurtians.

D'autre part, Ker-Syracuse-an-Tèl est également connue comme "le port de marbre", en raison de la luminescence qui demeure sur ses quais blancs polis, de jour comme de nuit. Malgré une apparence gracile, la cité n'en n'est pas moins bien défendue, on suppose notamment que d'antiques systèmes de défense utilisant la lumière du soleil furent mis en place par les elfes lorsqu'ils s'y installèrent, puis redécouverts et réutilisés par les humains de Soleste, qui ont selon toute vraisemblance également colonisé la ville lors de leur apogée. Ces systèmes de défense étaient, dit-on, capables de mettre en déroute la plus imposante des armadas.

De nombreux navires de guerre de la Concorde sont basés ici, Ker-Syracuse-an-Tèl étant l'un des ports militaires les plus importants de l'alliance humaine dans les Mers du Nord.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 8 2008, 11:35 PM
Message #36


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Jetées de Port Etolan

Place-forte maritime située sur l'Ile Solitaire, au large des côtes de la Confédération Théréanne, Port Etolan est l'un des principaux armateurs frontenois et de la Concorde dans les Mers du Nord. L'emplacement est idéal pour le lancement de nouveaux navires, puisqu'étant située dans une mer intérieure, l'Ile Solitaire permet aux charpentiers de tester les performances de leurs navires dans des eaux plus calmes que les flots de l'Océan Hurlant.

Le blason de la ville est en partie dû aux échassiers qui nombreux nichent dans les marécages entourant l'enceinte de la cité, alors que le soleil est là pour rappeler que quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit, les ateliers et les forges de Port Etolan ne se taisent pas et ses canons ne dorment pas.

La Bataille pour les Jetées de Port Etolan a été rendue célèbre par la résistance héroïque et désespérée des marins à quai face à une importante force d'invasion slaaneshi du Royaume d'Ishtar. Perdus pour perdus, les marins mirent le feu aux réserves de poudre de plusieurs des vaisseaux ystels, les envoyant par le fond avec plusieurs navires adverses, et leur sacrifice permit au port fortifié de tenir jusqu'à ce qu'une force de relève de la Confédération mette en déroute l'adversaire.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 9 2008, 01:23 AM
Message #37


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Sexte Aquilae

Parmi les plus anciennes colonies du Duché de Frontenex, Sexte Aquilae fut colonisée pour la première fois environ un millénaire après l'avènement de Gabriel. Alors plateforme de commerce importante de l'époque en raison de sa position notamment sur la route d'ambre, Sexte Aquilae fut pillée et rasée quelques siècles après sa fondation par les Skandiths.

Recolonisée par la suite, Sexte Aquilae fut l'un des bastions de la résistance aux invasions skavens dans l'Ile des Géants, et ce fut leur alliance avec les Elfes de l'Aube qui permit la victoire de la bataille d'Adukara.

Aujourd'hui encore, malgré sa perte d'importance stratégique avec l'ouverture et le développement d'autres routes de commerce, Sexte Aquilae est encore une cité d'importance pour le Duché, puisqu'elle fait partie des quelques cités autorisées à frapper la monnaie.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 10 2008, 12:32 AM
Message #38


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Thessanlemanthe

Conquises il y a sept siècles par les Skandiths, les îles les plus septentrionnales des Santorines furent longtemps un havre pour les drakkars du nord et une tête-de-pont vers tous les territoires occidentaux. De nombreux combats les opposèrent notamment aux skavens qui contrôlaient en partie le Croc, et face aux Elfes de l'Aube qui souhaitaient garder ouvert leurs routes de commerces vers l'ouest.

Ce n'est qu'il y a deux siècles que le Duché de Frontenex obtient ces îles, en compensation du non-paiement de la dot de la jarlë Ålesynde, épouse du Marquis De la Rochfordière. Les tentatives ultérieures des Skandiths pour racheter ou reconquérir ces îles resteront sans suite.

Thessanlemanthe est la plus importante des cités bâties par les Skandiths au temps de leur apogée en ces terres. Thessanlemanthe, littéralement "La Cité du sabre" (de "maneth", le bourg et "thessan", un type d'arme très prisé des dignitaires de haut rang skandiths) est renommée pour sa technique de combat toute particulière appelée glíma. De moins en moins pratiqué acutellement, cet art martial utilise dans son apprentissage et sa pratique une part de technique et une part très développée de philosophie proche de la religion préparant à la mort. Il est aujourd'hui très difficile de retrouver dans la cité même de véritables maîtres de la glíma, mais les anciens habitants de ces îles n'ont cependant pas tous déserté ces terres.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 10 2008, 12:45 AM
Message #39


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Basilique Saint Sébastien

user posted image
Vue extérieure de la Basilique Saint Sébastien

La Basilique Saint Sébastien est l'un des plus récents ouvrages du Duché. Construite il y a deux siècles et demi, il s'agit à la fois d'un bâtiment administratif et religieux. Il est étrange de voir un si gigantesque édifice sur un archipel plutôt qu'en territoire métropolitain, mais il semble que ce soit des raisons religieuses qui aient justement conduit à l'érection de la Basilique aussi loin de la capitale.

Saint Sébastien était un des meneurs de la première colonisation des Santorines par le Duché de Frontenex, et fut jeté à bas en combattant les Skandiths qui cherchaient alors à envahir l'île sur laquelle est aujourd'hui la Basilique qui porte son nom. Saint Sébastien est le patron des archers. Il est parfois aussi invoqué pour lutter contre la peste.

Titi - Petit clin d'oeil aux amateurs d'architecture...wink.gif


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 30 2008, 01:39 AM
Message #40


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Sainte Aexelle de la Faucheuse

Sainte Aexelle de la Faucheuse est la capitale administrative de l'archipel des Sporades. Les Sporades sont parmi les colonies les plus récentes du Duché, et les plus éloignées : situées très loin en extrême-occident, l'influence des Royaumes Elfiques très proches se fait ressentir partout, notamment dans les constructions, les bâtiments blancs élancés ayant remplacé les tours de guet en granit traditionnelles.

La cité tire son nom de la campagne pour la colonisation de l'île : les Frontenois disputaient alors les Sporades aux Elfes d'Yphérion, et l'armée était accompagnée au combat par Aexelle de Locminé, une pieuse suivante de la Dame. A la veille d'une bataille cruciale dans la campagne, tous les soldats de l'armée purent entendre le grincement des roues de la charette de l'Ankou, la Mort ystelle. Ceci était parmi les plus sombres présages, car si l'Ankou se faisait en général entendre à une seule personne, celle-ci devait mourir ou voir mourir un proche dans la journée qui suivait. Inutile de dire que le fait que tous les combattants l'entendent ne fut pas pour les rassurer. Aexelle s'enfonça alors dans la nuit, une lanterne à la main, et personne ne la revit de la nuit.

Au matin, l'armée, démoralisée par la perte de la suivante et par le sinistre présage, se rangea en ordre pour la bataille. Ce ne fut qu'alors que les armées s'ébranlaient d'Aexelle apparut, les traits émaciés comme à la suite d'un effort pesant. A ses côtés, un lugubre spectre menait sa charette de sa main squelettique, le bruit de l'alliage reconnaissable par tous. Malgré l'effroi suscité par Aexelle et son sinistre compagnon, l'armée se mit en marche.

Il a été raconté ailleurs l'issue de la bataille, toujours est-il qu'il n'est utile de savoir ici que les Frontenois emportèrent la bataille, l'Ankou fauchant les elfes au côtés d'Aexelle.

Nul ne sait ce que promit Aexelle à l'Ankou, mais après la victoire, Aexelle et la Faucheuse s'en virent et quittèrent le campement ystel sans que nul ne puisse les retenir. Aexelle fut par la suite sanctifiée pour le rôle décisif qu'elle avait joué dans la campagne par son esprit de sacrifice et sa vaillance.

Les Sporades sont très éloignées de la métropole ystelle, aussi la noblesse de l'archipel se doit d'avoir un bon esprit d'initiative pour assurer la sécurité et l'avitaillement de l'île. En contrepartie, cela implique un caractère plutôt indépendantiste de leur part, ce qui est parfois un souci que le Duché souhaiterait ne pas avoir ; aussi la gouvernance de l'archipel change tous les six mois de famille, et les nobles présents sont régulièrement rappelés en métropole afin de garder un certain contrôle sur les Sporades.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post
Etienne, Duc d'Aquitanie
post Jun 30 2008, 02:27 AM
Message #41


Architecte de l'Ombre
Group Icon

Groupe : Administrateur
Messages : 4687
Inscrit le : 2005
Lieu : Rennes/Séville
Membre no. 1006



user posted image Prieuré Saint Gabriel

user posted image
Une vue du Prieuré depuis la vallée

Le Prieuré Saint Gabriel est l'un des plus importants lieux du Duché, puisque c'est ici que se trouve le plus important rassemblement de Chevaliers du Graal ; au nombre de six, ils sont entourés d'une suite de plusieurs centaines de Chevaliers du Royaumes, et sont souvent consultés par des suzerains de tout le Duché. Des pélerinages sont également fort nombreux, eu égard à la réputation des élus de la Dame à guérir les maladies aussi bien qu'à bénir les récoltes et le bétail.

Le Prieuré est bâti au pied du Mont Saint Cyran de Montefalco, sur le sanctuaire contenant les os de Saint Gabriel, premier Duc de Frontenex et fondateur de la nation. Reliques parmi les plus puissantes au monde selon les légendes, il est dit que nulle créature maléfique ne peut supporter leur présence, et elles ont été l'objet de nombreuses tentatives de profanation, sans succès jusqu'à présent, en raison d'une part de leur nature sacrée et d'autre part de la protection qu'assurent les Chevaliers.

Titi


--------------------
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post

1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

2 Pages < 1 2
Reply to this topicTopic OptionsStart new topic

 


Lo-Fi Version
Time is now: 17th September 2019 - 08:34 AM



La CFW forum skin 2.1 -Taucity.