Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topicStart Poll

> KILLION & SÉPHIROTH, Récit site Rackham
BaronBreton
post Sep 17 2004, 02:04 PM
Message #1





Groupe : Membre
Messages : 886
Inscrit le : 2003
Membre no. 174



KILLION & SÉPHIROTH


L'apprenti mage de l'illustre Université de Kallienne avait réussi là un joli coup. Pour le remercier de son travail exemplaire, son professeur l'avait autorisé à aller emprunter un livre, et un seul, dans sa bibliothèque personnelle. Un exemplaire unique d'un carnet de voyage de Kyllion l'Ancien, le Maître des Légendes, valait bien quelques nuits blanches d'un travail acharné !
Surtout quand ce recueil détaille un périple effectué quand l'illustre Lion avait le même âge que soi...
Ouvrant quelques pages au hasard, alors qu'il rentrait chez lui, l'étudiant put lire :

De l'ancienne nation centaure

Quelques pièces d'or et une bonne bouteille de vin m'ont ouvert les portes de la bibliothèque de Kohérus. J'y ai enfin trouvé ce que je cherchais : le vieux centaure keltois avait raison ! Avant de rejoindre les barbares, les centaures formaient un peuple à part, tout comme les Trolls et les Wolfen. Il n'y a aucune date, hélas, mais en revanche il y a un nom : la cité de Koldan, dernièr rempart et ville royale des centaures.
Ah ! Pourquoi les keltois n'écrivent jamais leur histoire ? La tradition orale a certes du bon, mais beaucoup d'informations vitales sont perdues, et...

Une autre page se découvrit à ses yeux. L'excitation courait le long de son échine.

Le départ de l'expédition

Enfin, l'expédition armée par le baron de Luishana part en direction d'Avagddu. Mes recherches me font envisager le meilleur. Koldan et son histoire seront à moi, et tous me reconnaîtront...
L'étudiant sourit à la pensée de ce Kyllion vaniteux et plein de fougue, tout comme lui.

La cité oubliée

Nous touchons au but. Si notre guide est aussi bon qu'il le prétend, il saura nous mener aux ruines de cette cité sans nom que je sais être Koldan.
La page s'arrêtait là. Il la tourna sans attendre tout en continuant son chemin.

La tragédie du roi centaure

Jamais plus je ne partirai ainsi sur un coup de tête.
Nous sommes enfin arrivés à cette "cité", au terme d'une marche harrassante dans la forêt. pour tout reste de cité, il n'y avait qu'un temple en ruines au sommet d'une petite colline. Si le guide ne me l'avait pas montré, je n'aurais jamais su le voir , que dis-je, le deviner, à travers toute cette végétation.
Nous avons réussi à entrer après quelques heures de fouilles. L'odeur qui s'est échappée du temple lors de l'ouverture des portes aurait pu tuer un Troll. Plus intéressantes, les inscriptions sur les murs intérieurs nous ont raconté l'histoire de ces lieux au fur et à mesure que nous progressions dans les structures souterraines. Pas un être vivant, même de la vermine.
Le temple était jadis au centre de la capitale de la nation centaure. A l'époque, une nation pouvait compter à peine quelques centaines d'habitants, comme ce fut le cas ici. La superficie de Koldan ne faisait guère plus de la moitié de la capitale d'une de nos baronnies.
Koldan, nous disaient les inscriptions, était dirigée au moment de la guerre qui vit sa destruction par un roi du nom de Sephiroth...

Le lecteur s'arrêta immédiatement, relisant ce nom plusieurs fois.
... Qui régnait sur ses sujets avec justice et sagesse. Lorsque les tribus humaines (les keltois ? Les premiers Lions ?) déclarèrent la guerre aux centaures pour s'approprier leur royaume, il mena ses soldats au combat avec une férocité terrifiante.
Les inscriptions suivantes furent plus difficiles à déchiffrer. Malgré sa valeur au combat, le peuple centaure subit de nombreuses défaites devant les humains trop nombreux. Sephiroth fit appel aux dieux pour défendre sa race, mais les dieux ne répondirent pas. Le roi, en désespoir de cause, fit appel aux Ténèbres.
Et les Ténèbres lui répondirent, lui promettant la survie de sa race si les centaures prêtaient allégeance aux forces du Mal.

L'apprenti mage resta bouche bée. Il devinait à présent le destin funeste de Séphiroth.
Nombreux furent les sujets de Sephiroth qui s'enfuirent plutôt que de se vendre aux Ténèbres. Certains menacèrent de rejoindre l'ennemi. Mais le roi accepta. Il sentit un grand vide s'emparer de son esprit. A ce moment même, les humains lançaient leur ultime assaut contre Koldan... Au coeur de la bataille, Sephiroth invoqua la furie des Ténèbres à son secours, mais rien ne se passa.
La nation centaure cessa d'exister la nuit même.
Les dernières inscriptions ont été gravées au moment ou la ville était attaquée. Elles indiquaient enfin que c'était dans ce temple que reposait la dépouille du roi maudit, et qu'un jour viendrait où il prendrait sa revanche sur les vivants. Devant l'étendue des dégâts et le temps qui nous séparait de cette bataille, nous pensâmes que les restes de Sephiroth avaient été dispersés aux quatre vents, ou saccagés par des pilleurs de sépulture.
Comme nous étions stupides.
En entrant dans ce qui semblait être la plus profonde chambre du temple, un souffle putride et un long grincement sinistre firent fuir notre guide. J'y aventurais courageusement ma torche, pour y distinguer alors une grande pièce vide aux murs grisâtres. Au milieu reposait un squelette de centaure, encore vêtu d'une armure d'un rouge très sombre. Près de lui, une lourde épée à deux mains recouverte de poussière.

Je fis un pas, seul, dans la pièce. Le silence pesant mettait nos nerfs à rude épreuve, mais la curiosité était plus forte.
Soudain, la main squelettique du roi Sephiroth saisit son épée, alors que le fracas du métal et des os emplissait la pièce, le temple, ma tête.
Je n'ai jamais couru aussi vite.
Je repris mes esprits que beaucoup plus tard, seul au milieu de la forêt.
Je fus le seul, à ma connaissance, à revoir mon foyer.

L'apprenti saisit enfin la pleine mesure de ce qu'il lisait, du secret de Kyllion L'Ancien. Son maître lui avait donné ce livre pour le mettre en garde contre les périls de la curiosité.
Autrement, il aurait peut-être lui aussi, un jour, lâché un grand péril sur Aarklash.
Un péril qui menace encore aujourd'hui.


Ce texte est © Rackham.


--------------------

Team Bouse 9.1
(BOUrrin SEnsible)
Limbes d'Achéron. Fléau/Aarklash, Pacte de Non-bourrinisme.


http://team-bouse.forumactif.com/
Top
User is offlinePMEmail Poster
Quote Post

1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

Fast ReplyReply to this topicTopic OptionsStart new topic


 


Lo-Fi Version
Time is now: 15th December 2019 - 08:33 AM



La CFW forum skin 2.1 -Taucity.