Help - Search - Member List - Calendar
Full Version: [Divine Wars]
La Communauté Francophone du Wargame > Près du Wargame (ou pas, au choix...)
Evandree
Voilà j'ai écris un petit récit (appelant toujours une suite si j'en ai envie) se déroulant dans l'univers de Divine Wars.
Si vous ne connaissez pas c'est normal, c'est un univers inventé par quelques connaissances du net qui veulent faire un jeu de carte (portant le même nom).
Le background est en cour, et j'ai voulu écrire dans leur univers.
Remarquez que ce récit aurait très bien pu se dérouler dans l'univers de warhammer :-) je me suis pas trop mouillé.
Je me suis grandement inspiré d'un passage d'un livre des Royaumes Oubliés, car je trouvais que ce passage correspondait parfaitement à ce que je voulais transcrire.
Bon j'arrête de parler et je laisse place au récit (court).

Edit de Damned: Mention Spéciale /!\ accordé à ce récit.
Evandree
C'était un jour d'été pluvieux et étouffant du mois de la Flamme Ocre. A la tombée de la nuit, la ville de Tharyt s'éveillait. Ecrasé par la chaleur alors que le soleil était au zénith, la douce brise du soir réveillait les habitants. Pour goûter enfin un peu de fraîcheur, ils s'allongeaient sur le toit de leur demeure, plus ou moins dévêtus.
Cela profitait à une certaine catégorie de « commerçants » qui pouvaient ainsi joindre l'utile à l'agréable.
Un certain Fallen, par exemple, lorgnait avec plaisir les beautés ainsi dévoilées aux regards.
- Quand tu auras fini de te rincer l'?il', maugréa Evandree, son complice.
Dissimulés sous la pénombre des combles d'une petite tour, tous deux guettaient l'occasion d'agir. Parlant à voix basse et par signe, tout semblait propice à une discussion emplie de murmures et de secrets.
- Je vérifie les alentours. Nuance mon cher camarade.
Des nuages masquèrent enfin la lune. La clarté qu'elle proférait s'évanouit. Les ténèbres emplissaient durant un court moment les rues de la ville, éclairées seulement par quelques torches éparses. Profitant de ce bref instant Evandree se glissa hors de sa cachette avec l'aisance d'une longue pratique.
S'accrochant entre les interstices des pierres composant le mur il commença sa descente dans le vide retenu par un filin qu'assurait Fallen. Prévenu d'une chute vertigineuse sur les pavés de la rue en contre bas, la hauteur n'avait pas l'air de l'indisposer et c'est avec une grande maîtrise qu'il continua son avancée. Il tira d'un coup sec pour avertir son compère de son arrivée à bon port pour qu'il le mantienne à cette hauteur.
Evandree commença alors un mouvement de balancier pour atteindre une autre fenêtre. Fallen bénéficiait de toute sa confiance. Il savait qu'il ne lâcherait jamais. Surtout en cette magnifique nuit et dans cette situation. Parvenant à se retenir sur les rebords d'une pierre, il était à présent en face d'une fenêtre à battant. Délicatement, il découpa un cercle dans le verre. Enduisant sa lame diamant d'un liquide rugueux pour éviter les grincements, son attention était entièrement concentrée sur le moindre son qui pouvait le trahir. A l'aide d'un bâton enduit de colle, il retira précautionneusement le bout de verre. Ses mouvements étaient lents, car toute brusquerie risquait de faire tomber le fragile élément qui s'écraserait sur le sol en un bruit retentissant.
Une perle de sueur coula le long de son front se dirigeant vers son ?il droit lorsqu'il attrapa finalement l'objet de son angoisse. Tant qu'il ne l'aura pas rangé à l'abris de tout choc, il ne se distrairait pas. Clignant de l'?il il résista à l'envie de s'essuyer.
Poussant un soupir de soulagement lorsqu'il serra le cordon d'une bourse retenant prisonnier le bout de verre, il fit silence pour mieux écouter.
Aucun bruit.
Prenant un moment de répit, il se préparera pour la suite. Attendant que son c'ur reprenne un rythme normal, il en profita pour s'essuyer le visage.
Passant la main par l'interstice maintenant découpé, il débloqua le verrou. Ouvrant un battant, il tendit une nouvelle fois l'oreille.
Toujours aucun bruit.
Se glissant à l'intérieur de la chambre, il tira deux fois sur la corde, pour faire signe à son complice qu'il était enfin arrivé. Se déplaçant sur la pointe des pieds pour amortir ses pas, il approcha calmement du lit occupé par un couple de riches marchants. Au pied du lit trônait un coffre. Retenant son souffle, il fit pénétrer ses crochets dans la serrure. Insérant une tige métallique pour appuyer sur le loquet, un déclique retentit. Le verrou était ouvert. Il se réfugia une nouvelle fois dans la quiétude.
Rien ne venait perturber les ronflements du négociant.
Evandree
Soulevant le couvercle du coffre, des vêtements luxueux l'accueillaient. Ecartant les tissus de grandes valeurs il rechercha la bourse, qu'il avait repéré à la hanche du camelot. Protégé par deux gardes du corps le soulager de ce grand poids aurait été trop difficile et dangereux. La justice était expéditive dans le royaume Arythien.
Tâtonnant dans le noir, il trouva enfin son butin. Glissant sa rapine dans le sachet qu'il portait au cou pour ne pas entraver ses mouvements, il souriait. Diminuer le fardeau des riches était une bonne action. Cela ferait autant de bonheur pour les nécessiteux. C'est à dire lui et Fallen.
S'éloignant furtivement, l'embrasure de la fenêtre était à quelques pas. Un courant d'air pénétra dans la chambre ainsi qu'un rayon lunaire. Traversant la couche nuageuse, il éclaira le lit de sa pâle lumière. Un éclat vert attirait son regard.
Sortant la main dehors, sa main dessina un cercle, suivit d'une barre se dirigeant à l'intérieur et traversant le centre. Tirant deux fois sur la corde pour signifier qu'il avait bien compris le message, Fallen se positionna pour surveiller la chambre. Le langage des voleurs était nécessaire pour ce métier. Lorsque le silence devait être absolu, la moindre parole était traître. Le cercle signifiait que tout se passait bien, le trait dessiné dans les airs signifiait qu'il retournait dans la direction indiquée, et comme il traversait l'anneau c'est qu'il avait besoin d'un soutien visuel. Fallen se demandait ce qui pouvait bien retarder leur cambriolage et changea de position pour apercevoir les frasques de son comparse.
Evandree fixait avec attention le collier que la femme portait autour du cou. Une émeraude enchâssée dans une multitude de pierres précieuses. Le reflet l'attirait comme les flammes pour un papillon. Sortant deux bâtons enduits de colle, il se mit à l'?uvre avec la virtuosité d'un professionnel.
Mais cette nuit, la difficulté défiait ces capacités.
Concentré, il ne faisait plus attention à rien. C'est pourquoi il avait besoin d'autres yeux pour chercher la moindre perturbation dans la tranquillité de la pièce. Son regard était rivé sur un objectif. Au bout de la troisième tentative infructueuse, Fallen vit son complice essuyer ses mains moites de sueur sur ses braies'Il savait ce qu'un tel geste signifiait : Evanith le Sombre allait continuer jusqu'à ce qu'il réussisse, ou soit découvert.
Une fois de plus, Evandree frôla le coup gracile?Avec une patience infinie, il orienta ses baguettes'
Quand il récupéra le fruit de son larcin, la chaleur du corps féminin, encore perceptible sur le bijou, le fit soupirer. La vie méritait d'être vécue, lorsque de tels moments étaient à porter de main. Gardant entre ses mains la chaleur jusqu'à ce qu'elle se dissipe, il avait hâte de retourner à La Fille Avenante pour fêter comme il se doit cette dure nuit de labeur.
Retournant à la fenêtre il déposa une rose rouge sur le sol. Cette carte était le signe de la guilde des Roses. Les autorités auraient besoin d'un coupable, autant leur en donner un sur un plateau. Aucun indépendant n'appréciait l'épée de Damoclès que représentait une guilde?surtout quand celle-ci essayait de faire taire la concurrence.



Et voilà je ne savais où le mettre alors je l'ai mis par là. J'espère qu'il ne passera pas inaperçu.
Damned
Voila un récit bien écrit,
cependant j'ai pas eu vraiment l'impréssion de trouver ton style dans le méhandre des lignes que mon cerveau ait daigner lire.
Le fait qu'on soit dans Divine Wars et non dans WhB, ne s'y voit que tres peu, et en cela, je dirais que c'est bien dommage.
Mais le récit reste plaisant et sonne juste, et en est donc agréable à mes mirettes ainsi qu'aux rouages pervertis de ma matiere grise.

Donc bravo et merci, ce fut une bonne lecture.


Damned
Evandree
QUOTE
j'ai pas eu vraiment l'impréssion de trouver ton style

Pourquoi tu m'as toujours vu écrire avec le même style ? Je suis changeant. Et je vois que ça t'a plu. Donc...
C'est bizarre d'entendre "ton style". Il est vrai qu'en écumant les forums et les récits j'ai jamais retrouvé "mon style" de phrase courte taillant dans le vif.
Je suis unique. Je suis inimitable. Je suis DIEU. smile.gif

QUOTE
le méhandre des lignes que mon cerveau ait daigner lire.

Nous afons les moyens de fous faire pahrler. Fous n'afez donc pas lu ce kran récit ? Attenfion fous en connaissez le prix !

Sinon ce texte va sûrement me servir d'introduction.
Comme tu as pu le remarquer j'ai posé des bases pour le continuer.
D'ailleurs je fais cela pour tout mes textes...
Triz'
Je profite du week end pour lire... J'ai pas le temps au boulot...

Mais c'est que c'est très bien écrit tout ça !!

C'est toujours comme ça dans les sections fluff ?

Je me suis surpris à retenir mon souffle...

QUOTE
Cela ferait autant de bonheur pour les nécessiteux. C'est à dire lui et Fallen.

Héhé ! :D

Triso - Qui se dit qu'il a du rater des trucs dans les sections fluffs...
Evandree
QUOTE
C'est toujours comme ça dans les sections fluff ?

Maintenant il y a les récits qui ont eu la mention du jury que l'on peut reconnaître par le point d'exclamation. Ne me demande pas qui est le jury, je ne sais pas, mais ça doit être en fonction des critiques. Si ça se trouve je fais aussi partie du jury à l'insu de mon plein gré smile.gif

QUOTE
Je me suis surpris à retenir mon souffle...

Cela fait plaisir à lire.
Huron sombrecoeur
Et bien je suis agreablement surpris , je dirait que le niveau ete digne d'un dragon magazine , qui sont pour ma part des chef-d'oeuvres en qualité de fluff sur les jdr donc si tu cherche de l'inspiration je te conseille formtent de te procurer ces boukins qui sont des vrai bibles a histoires , tout y est absolument tout!
pour en revenir au recit c'est l'histoire de deux voleurs (les pj offrant le plus de possibilités a mon avis)qui commette un larcins , digne des aventure de jdr on suit leur epopée nocturne avec interet , et bien sur l'appat du gain est toujours la pour ces personnages.tres tres bien retranscrit mais cette univers et proche d'ad&d on dirait :D
Evandree
QUOTE
cet univers et proche d'ad&d on dirait

Pour tout dire l'univers n'est pas encore très fourni. Il est en cour de création. Comme je ne sais pas ce que les têtes blondes vont faire pour leur univers, je ne me suis pas trop mouillé en m'inspirant de ma lecture et surtout des Royaumes Oubliés.
MadX
Voila voila, j'ai deja critiqué ce recit sur artgamer, il est tres tres bien, et on va le garder, vu que je fais partie (et que j'ai accessoirement lancé le projet) de l'équipe de DW

Merci encore bcp a evandree pour avoir accepté d'écrire la dessus, ce me motive, je vais écrire, écrire, écrire.... :D

MX
Gyaume83
QUOTE
Je suis unique. Je suis inimitable. Je suis DIEU
Tellement que je vois tes chevilles depuis mon sud natal.

Ben dis moi, ta diversité m'étonne autant qu'elle me fascine. Ce récit me change un peu de tout cet univers futuriste dans lequelle je me suis plongé ces derniers tems. Le casse est crédible, on croirait lire les aventures d'Arsène Lupin.
Bref, c'est réussi. Bravo

Guillaume
Galaan
Bon, j'ai répondu à l'invitation. Quand Evandree invite à lire un récit, on se doute qu'on ne perdra pas son temps.

Que dire, que dire si ce n'est que c'est toujours agréable à lire. L'ambiance est au rendez-vous. C'est plaisant. Personellement j'ai retrouvé l'ambiance d' "Abime" pour ceux qui connaissent et j'avais adoré le livre, c'est dire.

Galaan, qui soupçonne Evandree d'être venu le chercher pour obtenir des compliments... nous écrase pas avec tes chevilles hein!
Damned
QUOTE
Pourquoi tu m'as toujours vu écrire avec le même style ?

Non, mais chaque auteur qui change de style constament (je suis donc bien passé pour dire ca) possede une particulatirée immuable, La syntaxe.
Et là je l'ai pas retrouvé, peut etre aussi que j'ai mal cherché...
QUOTE
C'est toujours comme ça dans les sections fluff ?

Ca dépend de qui les post, mais bcp sont semblables en terme de qualité.
QUOTE
Maintenant il y a les récits qui ont eu la mention du jury que l'on peut reconnaître par le point d'exclamation

Oui, si tu es flémmard à l'idée de cherché regarde les titres possédant un point d'exclamation orange devant.
QUOTE
Ne me demande pas qui est le jury, je ne sais pas, mais ça doit être en fonction des critiques

Non, seulement M-O-I.
La magie de la suprématie cybernétique.

Damned- Au faite je reviendrais le 24 (le jour de mon anniv) uniquement sur le net.
Triz'
QUOTE
QUOTE
Ne me demande pas qui est le jury, je ne sais pas, mais ça doit être en fonction des critiques

Non, seulement M-O-I.

Ah c'est pour ça que tous les récit de Damned sont marqués /!\... :D
Damned
QUOTE
Ah c'est pour ça que tous les récit de Damned sont marqués /!\...

Non, mon cher Triso seulement trois, Apostats et la Guepe pour leurs trames, et L'Empereur à parlé, car faire un récit en latin est un exercice de style qu'il faut proner.
J'en ai écrit bien plus, tu sais. (et je suis bien plus critique sur mes propres récits que sur ceux des autres, alors imaginez...)

Damned
Vercingétorix
Joli trés joli mais au niveau background je ne suis pas sur que ce soit trés interessant comme background (de touts temps et dans toutes les civilisations il y a toujours eu des voleur) néanmoins on sait déjà à qui faire appel pour les rédactions éventuelles de background.
Ce texte reste tout de même un vrai plaisir à lire, il mérite bien un /!\


Vercingétorix-éventuel confectionneur de règles pour Divine War si MadX se décidait
geoff1908
Ouh Pinaise ! (à prononcer avec la voix d'Homer Simpson)
J'était totalement immergé dans le récit, et si je n'ai pas retenu mon souffle, j'ai voulu me grater la tempe pour chasser la perle de sueur du voleur...
C'est du tout bon (pas jacques, hein) et ça me donne bien envie d'en lire d'autre ^^

KrokDur, écrivorque.
Once upon a time
Ah oui... la vache!

C'est vraiment très bien écrit, très vivant, très concret, simple et efficace, parfait quoi.

Shako bas!

Et c'est tout plein d'humour en plus!

Once, et merde....

PS: j'ai joué un jour à un jeu de rôle où t'es une sorte de "mutant" humain/créature mythique (dragon, etc...) et il y avait un roman avec, pour les joueurs et le MJ, et je t'assure que tu écris mieux qu'eux, et mieux que Zelazny époque "Franc-sorcier", tu es plus tripant! Très Edding, la Belgariade tout ça!
This is a "lo-fi" version of our main content. To view the full version with more information, formatting and images, please click here.
Invision Power Board © 2001-2020 Invision Power Services, Inc.